A l’origine, je ne suis pas forcément un grand fan de la série Need for Speed excepté les Shift. Mais après un aperçu lors de la Paris Games Week, je me suis laissé tenté par ce Need for Speed Payback.

Fiche Technique de Need for Speed Payback

  • Série : Need For Speed
  • Plateformes : PlayStation 4, Xbox One, PC
  • Développeurs : Ghost Games(connu pour Need for Speed)
  • Distributeurs : EA
  • Date de sortie : 11 novembre 2017
  • Moteur : Frostbite
  • Test réalisé sur PS4 Pro à partir d’une version éditeur

Synopsys de Need for Speed Payback

À Fortune Valley, si la trahison vous éloignera de votre crew, une envie de vengeance vous en rapprochera, dans le but de faire tomber le Clan, un cartel de mafieux qui règne sur tout ce que la ville compte de casinos, de délinquants et de flics. Dans ce paradis du jeu ultra-corrompu, les enjeux sont énormes et à la fin, c’est toujours le Clan qui gagne. Participez à des épreuves exigeantes et variées dans le rôle de Tyler (le Pilote), Mac (l’Artiste) et Jess (l’Acolyte). Chaque pilote doit disputer des courses, des missions et des défis pour gagner le respect de la pègre de Fortune Valley, et accéder, de course en course, à l’épreuve qui permettra de faire tomber le Clan.Test-Need-for-Speed-Payback-08-696x391 Mon avis sur Need for Speed Payback - Fast & Furious..

Les influences

Le système de jeu a été revu et du coup, on retrouve quelques influences d’autres jeux bien sympa. Tout d’abord Forza Horizon avec son système d’épaves à trouver, les panneaux à détruire, les combo de conduites etc… Ensuite on retrouve The Crew avec les catégories de voitures et le système de cartes permettant de booster les voitures. Puis on retrouve un peu de GTA avec les missions et le changement de héros. Et pour finir on retrouve bien évidemment du Need For Speed avec les quelques courses poursuite et la customisation en masse des voitures. Et coté scénario, on est proche d’un fast and furious.

Avec un tel mélange on arrive à quelque chose de bien sympa.

Les épreuves

Afin de rallier différents gangs à votre cause, il sera nécessaire de les battre au travers de différents types de courses telles que les missions, les drifts, les courses de vitesse, drag et autres joyeusetés. Et pour chaque type d’épreuves, il faudra un type de voiture spécifique. A cela s’ajoute les différents panneaux à détruire, les radars à battre etc… Et ce pour gagner de l’expérience, mais aussi débloquer certaines parties de la customisation. D’ailleurs sans être aussi poussée que dans Forza, la customisation dans Need for Speed Payback est correcte et permettra à chacun de trouver l’apparence qu’il souhaite, aussi bien avec les épreuves réussies que les lootboxes.

Les lootbox

Qui dit jeu EA dit Lootbox. Et à l’instar d’un Star Wars Battlefront, Need for Speed Payback ne déroge pas à la règle. Et ici aussi, pour les obtenir plus rapidement, il faudra passer à la caisse avec de l’argent réel. Mais apparemment, elles n’apportent que des améliorations visuelles du moins pour les lootbox classiques. Ce qui est un moindre mal. Mais je n’ai pas testé l’autre catégorie.1510247876-5792-capture-d-ecran-696x392 Mon avis sur Need for Speed Payback - Fast & Furious..

Dans la lignée des lootbox, on retrouve les speed-cards que l’on gagne après chaque course et qu’il est possible de regagner en refaisant une épreuve déjà terminée. Et contrairement aux lottbox, celles-ci apportent des améliorations au niveau de la performance. Donc en avoir un maximum est une bonne chose. Surtout qu’en les combinant, il est possible d’obtenir un bonus supplémentaire. Et si jamais les speed-cards gagnées ne sont pas suffisantes, il est toujours possible de rendre au magasin d’amélioration.700988958-696x392 Mon avis sur Need for Speed Payback - Fast & Furious..

La map

La map de Need For Speed Payback est assez grande et variée pour qeu vous y trouviez votre compte. On se retrouve donc à Fortune Valley qui ressemble à un Las Vegas fictif. On y retrouve quatre grandes zones comme la ville avec ses virages à 90°, une zone forestière, le désert et les montagnes.fortune_city_et_sa_banlieue_constitue_un_terrain_de_jeu_consequent_et_diversifie-696x392 Mon avis sur Need for Speed Payback - Fast & Furious..

Contrairement à ce que l’on peut connaitre de la saga, ici pas de course poursuite avec la police lors des balades libres. Un petit comble pour ce Need For Speed Payback. Pour agrémenter votre balade, il faudra réussir les différentes épreuves réparties sur la map.

La conduite

Oubliez de suite la simulation. Ici on a du 1000% arcade avec zéro dégâts moteurs et seulement quelques éraflures pour le design. Mais pour autant, et ce après quelques courses, la conduite se révèle assez sympa. Ce qui nous prend au jeu. En plus chaque véhicule se voit avoir un comportement légèrement différent. Et si la première partie du jeu s’avère assez simple, la seconde parties sera un peu plus compliquée sans pour autant être impossible.

Pour les parents

Ici pas de violence physique mais verbale en mode solo. Du coup le PEGI 12 est pour moi de rigueur. Par contre en ligne et ce comme d’habitude, un PEGI 18 s’impose car on ne sait jamais sur qui on va tomber. Sauf si on joue en mode party au niveau du tchat.

Pour conclure

Need for Speed Payback n’est pas pour moi le jeu de voiture de l’année 2017, mais il est de loin le meilleur Need for Speed réalisé par Ghost Games. Bien que certaines features de la série aient disparu comme les poursuites de police durant les balades libres, l’inspiration des autres jeux du genre font que l’on passe de bon moment avec ce Need for Speed. Mais encore une fois, il faut mettre de coté les lootbox favorisant les joueurs fortunés par rapport au skill.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.