Codemasters a profité du grand prix de Belgique pour lancer l’édition 2017 de son jeu de F1 – F1 2017. L’édition de 2016 était déjà pas mal avec l’arrivée d’un mode carrière et d’autres nouveautés. Il fallait donc que l’édition 2017 fasse mieux et améliore les défauts de 2016. Et encore une fois, codemasters a fait le job!

Fiche Technique du jeu

  • Support : PC, PS4, Xbox One
  • Développeur: CodeMasters
  • Éditeur : CodeMasters
  • Type : Course
  • Date de sortie : 25 août 2017

Test effectué sur Xbox One d’après une version fournie par l’éditeur

Le mode carrière de F1 2017

F1 2016 avait déjà réussi à nous proposer un mode carrière réussi. Alors pour F1 2017, codemasters s’est appuyé sur celui-ci tout en gommant certains défauts et en apportant quelques nouveautés. Et surtout, à l’instar de F1 2013, on peut noter le retour des F1 de légende, mais on y reviendra plus tard. Pour continuer la comparaison avec F1 2013, j’ai un petit regret car nous devions faire nos preuves avant de pouvoir prétendre d’intégrer une équipe et cela selon vos résultats. Ici on est libre de choisir l’écurie que l’on veut intégrer. Ainsi à  vous de choisir quelle sera votre écurie et votre coéquipier. Mais attention, l’attente de vos manager sera totalement différente. Par exemple chez Ferrari, on vous demandera directement d’être second aux qualifications contre 16eme avec  McLaren(ce qui reste compliqué).

F1_2017_July_Career_Characters_002-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97

Concernant notre pilote, il sera possible de récupérer les informations de base de l’édition 2016 si on y a joué. Sinon Il devra d’abord créer son pilote en sélectionnant l’un des avatars disponibles, dont des pilotes féminins pour la toute première fois, et un design de casque (dont ceux créés par la communauté).  J’aurais aimé pouvoir lui donner un surnom “audio” pouvant être utilisé dans le jeu. Comme ça le commentateur ne m’appellerait plus “pilote <nom de l’écurie>”.

Avant de vous lancer dans l’aventure, vous allez rencontrer votre manager qui vous souhaitera la bienvenue dans votre nouvelle équipe et vous donnera les principaux objectifs à tenir lors de chaque séance. Elle s’occupera aussi de votre progression au sein de l’écurie ou du paddock.

A lire aussi :
Mon Avis sur Grid - Mauvais départ

1504022062-7581-capture-d-ecran-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97Par la suite, vous ferez la connaissance de l’ingénieur en charge du développement de la voiture. Selon les points (de compétence) vous pourrez faire évoluer l’un des cinq points de la voiture.  Et grosse nouveauté, l’arbre de développement s’est enrichi et celui -ci est digne d’un skyrim par exemple.

Dans F1 2017, il sera possible de paramétrer votre week-end de course comme bon vous semble ou presque. Car concernant la durée du grand prix vous n’aurez le choix qu’entre 5 tours, 25% du nombre de tours total ou la totalité des tours.

Concernant la qualification, c’est pareil, sur 1 tour comme il y a quelques années, le meilleur temps sur une heure comme le format de qualif d’il y a bien longtemps et enfin le format retenu pour cette année, à savoir avec Q1, Q2 et Q3.

Enfin pour les essais libres, là aussi plusieurs formats possibles.

On a fait le tour du propriétaire, alors rendons nous à la première séance d’essai libre qui nous mène comme à l’accoutumé sur le circuit de Melbourne en Australie.

1504022062-9537-capture-d-ecran-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97

Durant les phases d’essais libres, vous aurez la possibilité de participer à certains programmes qui seront identiques de circuit en circuit. La réalisation de ces programmes vous permettront de recevoir des points que vous pourrez alors utiliser dans l’évolution de votre voiture. Et contrairement aux trois programmes de 2016, ici on retrouve cinq programmes.

Le premier programme vous forcera à faire un tour propre en passant par des “portes” à des vitesses correctes afin d’engranger des points. Utile pour connaitre la trajectoire optimale du circuit.

Le second programme permettra de mesurer l’usure des pneus. A vous de rouler assez vite tout en prenant soin de vos pneus. Pas vraiment de conséquence sur la course, mais lors du choix de votre stratégie, vous saurez si vos pneus vont durer longtemps ou non.

Le troisième programme permettra de mesurer la consommation de carburant. A vous de rouler assez vite tout en prenant soin d’économiser du carburant. Pas vraiment de conséquence sur la course, mais lors du choix de votre stratégie, j’ai toujours pu finir mes courses.

Le quatrième programme vous demandera de faire un tour rapide sur un tour en vous donnant un objectif.

Enfin le dernier programme vous mettra en situation de course et il y aura des points de compétence à gagner.

En plus de ces cinq programmes, faire un tour propre, enchaîner plusieurs virages correctement, faire un secteur rapide ou tout simplement faire des tours vous rapportera des points.

A lire aussi :
Présentation du casque Kunaï Pro de Tritton

Vient alors la qualification où en plus de devoir être le plus rapide, on va vous demander de battre un autre pilote dans un face à face. Vous serez évaluez sur le meilleur temps dans chaque partiel, victoire, podium, pole position, course propre etc… Mais je n’ai pas vraiment trouvé l’intérêt à ce face à face (du moins pour faire évoluer notre carrière).

On arrive alors sur la course où l’on doit normalement participer au tour de formation, comme dans un grand prix. Vous pourrez choisir votre stratégie. Vos ingénieurs vous indiqueront le gain ou la perte de temps estimé sur chaque choix effectué.

Le pilotage

Difficile de juger les sensations car je n’ai pas encore la chance de monter dans une vraie F1, mais le rendu est satisfaisant manette en main et on s’amuse bien. Ici, en temps de pluie, on ressent la différence d’adhérence sur la piste. Sur une ligne droite, vous sentirez l’arrière décrocher par exemple.

f1-2017-1-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97Les réglages permettront de ravir les pilotes les plus assidus et en quête de réalisme plus poussé.

L’IA propose quelques défis et n’hésitera pas à vous mettre dehors dans les virages. On dit alors merci aux flashbacks qui permettent de revenir un peu en arrière et de changer votre trajectoire.

En parlant de trajectoire, les drapeaux bleus s’améliorent mais ne sont pas encore 100% parfait. Par exemple si un pilote sort des stands, il ne tiendra pas compte de ce fameux drapeau..

Un autre progrès devrait être porté sur les communications radio, à part parler de la pluie, pas évident d’avoir des informations pertinentes. Il sera tout de même possible d’en demander durant la course ou les essais.

Enfin, si le tracé sur la piste représente bien la réalité, celui des chicanes est un peu flou. C’est le cas pour le circuit du canada avec la chicane après la ligne droite, le pilote peut la court-circuiter mais doit suivre un chemin bien spécifique non représenté ici. Ou alors à Spa, et j’ai bien regardé le grand prix, au pied du rédillon les pilotes rasent le mur alors que dans le jeu, j’écope d’une pénalité…

La safety Car et Tour de formation

Concernant le tour de formation, cela nous plonge un peu plus dans le monde de la F1 et de ses courses, mais je ne vois pas le gain apporté pour le jeu.

A lire aussi :
Mon avis sur WRC 8 – Le challenger est là !

Par contre la safety car et la VSC sont bien présentes et retransmettent bien les sensations que l’on peut voir en tant que spectateur. Petit bémol pour la VSC où l’on doit aller plus vite qu’une certaine limite, mais on dirait qu’il n’y a pas de restriction de vitesse..

Et pour la SC, je n’ai pas pu tester l’anticipation de rentrer dans les stands ou essayer de prendre un gain de place grâce à elle. Peut être dans une course future.

L’évolution de la voiture

Surement l’une des plus grosses évolutions du jeu. Une refonte complète a été faite. On retrouve les cinq domaines, mais au lieu d’avoir seulement que cinq évolutions par domaine, le choix est ici bien plus conséquent, en tout 115 améliorations possibles. Il faudra choisir au début entre performance et longévité. Et je conseille vivement le second car dans le règlement, la boite de vitesse doit tenir au moins six grand prix. Et pourtant au bout de trois je dois la changer. Et je ne suis pas le seul dans ce cas. Du coup j’espère voir une différence une fois les compétences acquises. Il en est de même pour les moteurs.1503904786-3417-capture-d-ecran-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97

D’ailleurs c’est une autre nouveauté ou grosse évolution. Il faudra aussi gérer les blocs moteur (au nombre de quatre pour vingt grand prix) et gérer l’usure. A ce sujet, on retrouve six composants dans ce cas qui composent le bloc moteur. Un petit casse tête en plus pour chaque course.1504022062-6437-capture-d-ecran-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97

Les F1 de légende

Avec 12 F1 de légende, il est possible de faire quelques courses du passé. Mais elles sont aussi intégrés au mode carrière. Et cela fait vraiment plaisir!

S0-test-f1-2017-enfin-complet-sur-pc-xbox-one-et-ps4-527110-696x392 Test - F1 2017 - ENFIN le jeu de F1 depuis F1 97

En voici la liste :

· Ferrari 412 T2 de 1995
· Ferrari F2002 de 2002
· Ferrari F2004 de 2004
· Ferrari F2007 de 2007
· McLaren MP4/4 de 1988 – (voiture en DLC de l’édition spéciale F1 2017)
· McLaren MP4/6 de 1991
· McLaren MP4-13 de 1998
· McLaren MP4 -23 de 2008
· Williams FW14B de 1992
· Williams FW18 de 1996
· Renault R26 de 2006
· Red Bull Racing RB6 de 2010

J’ai apprécié dans ce jeu

  • Le mode carrière
  • La conduite
  • La météo dynamique
  • L’arbre de compétence
  • Les voitures anciennes

Et un peu moins

  • Toujours pas d’affichage officiel..
  • Les communications
  • Le tracé en dehors de la piste

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.