Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint est la suite direct de Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands, sortie en mars 2017 et qui avait relancé avec succès la franchise Ghost Recon en intégrant notamment un gigantesque et magnifique monde ouvert, jouable pour la première fois en solo ou en coopération en ligne, jusqu’à 4 joueurs. Cet nouvel opus poursuit l’effort en améliorant la formule, en essayant d’améliorer les défauts de son prédecesseur et de répondre au mieux aux attentes des joueurs. Dans cet nouvel épisode, Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint vous met dans la peau des Ghosts, une unité d’élite des Forces Spéciales US, piégés derrière les lignes ennemies sur Auroa, une archipel à la végétation complexe et luxuriante, le siège de l’entreprise high-tech Skell Technology. Vous devriez survivre et combattre vos pires ennemies, les Wolves, vos anciens frères d’armes.

Fiche Technique de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint :

GRB_Cover Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost
  • Site officiel : Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint – Site officiel
  • PEGI : 18
  • Catégories : Action , Aventure
  • Editeur : Ubisoft
  • Développeur : Ubisoft
  • Plateforme : PS4, Xbox One, PC
  • Mode(s) : Solo , Multijoueur , Coopération
  • Date de sortie : 04/10/2019
image1 Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Synopsis de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint

L’histoire de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint se déroule en 2025, quatre ans après les événements de Wildlands, sur l’archipel Auroa, une île fictive du Pacifique Sud appartenant à l’entrepreneur et philanthrope milliardaire Jace Skell. Skell est le fondateur de Skell Technology, une multinationale produisant des drones pour des applications commerciales, mais la société a également connu du succès dans le domaine militaire en développant des équipements de pointe pour le gouvernement des États-Unis. Skell a acheté Auroa avec la vision de le transformer en une plaque tournante pour la conception, la recherche, le développement et la production d’intelligence artificielle et de technologies de drones, qu’il qualifie de “World 2.0”.

Après que tout contact ait été perdu avec Auroa, le gouvernement des États-Unis décide d’approfondir l’enquête lorsqu’un cargo, le USNS Seay, a sombré dans des circonstances inexpliquées au large de l’archipel d’Auroa. Le directeur adjoint de la CIA, Peter Miles, lance l’opération Greenstone et déploie un peloton de 32 Ghost Recon à bord de l’USS Wasp pour rétablir le contact avec Auroa et déterminer les circonstances du naufrage du Seay. Alors que vous êtes envoyé là-bas pour une simple mission de reconnaissance, vos hélicoptères sont abattus par un dispositif inconnu : la Skell Tech est tombée entre de mauvaises mains. Les Wolves, une ancienne unité d’ex-militaires américains devenue renégat, ont pris le contrôle de l’île.

GRB_JohnBerthal Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Menés par votre ancien frère d’armes, le Colonel D. Walker, incarné par le célébre acteur Jon Bernthal et connu dans The Punisher, ils ont reprogrammé les drones de la Skell Tech pour en faire de véritables machines à tuer et ils sont prêts à les utiliser, peu importe les victimes. Nomad, le seul survivant valide du peloton, erre sur l’île après la chute de l’hélicoptère, blessé et sans ressources; Holt est gravement blessé, Weaver est tué et Midas est porté disparu. En tant que Nomad, le personnage Ghost que vous serez amenés à personnaliser dans les premiers étapes du jeu, vous reviendrez sur le lieu de l’accident pour découvrir ce qui s’est passé. Perdu sur cette île, sans soutien, et traqué par d’anciens Ghosts, vous allez lutter pour survivre et enquêter sur le territoire ennemi. Vos ennemis sont les plus redoutables, les Wolves, une unité d’ex-militaires américains devenue renégat, prête à utiliser les armes les plus meurtrières pour vous abattre.

A lire aussi :
Concrete Genie ou un nouveau chef d’œuvre sur PS4
GRB_Personnalisation Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

L’histoire de Ghost Recon Breakpoint, bien qu’il soit assez banale et ne se distingue pas par l’originalité, s’avère solide et convaincante. Une amélioration incontestable par rapport au précédent opus Wildlands, où elle était trop décousue. L’histoire de Ghost Recon Breakpoint est dispersés dans un système d’open world et racontée par des cinématiques de bonne qualité. Le joueur découvrira aussi les détails de l’histoire principale gràce aux objets collectionnés, les indices, les dialogues avec les PNJ parsemés sur toute la surface de l’île d’Auroa. Malheureusement, cette structure diluée rend l’histoire moins attrayante et captivante.

Le Gameplay de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint

Le Gameplay de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint est très proche de celui de Wildlands. Il reprend en bonne partie les mécaniques présentes dans le précédent opus avec un système de jeu Open World qui est semblable à d’autres titres de l’éditeur Ubisoft tel que la série Far Cry ou la série Assassin Creed. Nous retrouvons les mécaniques tels que : des ressemblances des terrains, l’indication de notre repérage, le marquage des ennemis, le repérage des ennemis pouvant appelés des renforts, l’analyse minutieuse des zones pour repérer les coffres à ouvrir ou éléments à récupérer, la prise des avant-postes… En bref, Ghost Recon Breakpoint s’appuie sur le système classique du monde ouvert à la Ubisoft, semé d’une multitides de missions principales et secondaires.

Afin d’offrir différentes expériences de jeu, on retrouve même le mode “Exploration” similaire à celui du jeu Assassin’s Creed Odyssey où les indicateurs ne sont pas présents sur la carte, à la différences du mode “Guidés” où tous les positions de tous les objectifs, missions et avant-postes sont indiquées par des symboles sur la carte. Le mode “Exploration”, qui privilégie la découverte par soi-même, laisse le joueur chercher les emplacements des objectifs à travers les indices qu’il trouvera dans le monde du jeu.

GRB_Map Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Le joueur devra explorer la carte, aux dimensions généreuses, à pied ou à travers de nombreux types de véhicules (hélicoptères, motos, camions, char, …) avec un système de conduite défiant les lois de la physique afin d’atteindre les divers points d’intérêt permettant de compléter les missions principales, secondaires, de faction et de ghost war ou de faire plein d’autres activités annexes comme récupérer des armes ou des pièces d’équipement, interroger les PNJ pour découvrir des lieux et les emplacements des armes, découvrir lieux insolite, ouvrir des coffres… Malgré la variété de missions offertes par Ghost Recon Breakpoint, qui sont certes amusantes, les différentes activités restent trop semblables et répétitives avec une répétition constante de la même mécanique de jeu.

La nouveauté dans cet opus est l’ajout d’une dimension de “survie” assez bien calibrée rendant le jeu un peu plus réaliste. Le joueur devra faire face aux chutes, aux blessures et à la fatigue mais aussi la faim et la soif sont des éléments à prendre en compte pour préserver votre barre d’endurance. Il faudra boire de l’eau pour la récupérer. Si vous êtes blessé au combat, il vous faudra ramper pour vous mettre en sécurité afin de vous soigner. Et pour vous aider à vous préparer, il y a des bivouacs vous permettant de vous reposez, de fabriquer des bombes, de préparer des rations fournissant des avantages avec les matériaux que vous avez ramasser et de faire apparaître un véhicule. Les bivouacs, dispersés sur toute la carte, sont très pratiques pour les déplacements rapides.

La mécaniques RPG est généreuses et bien huilées. Le système de progression est classique. Il est basé sur les points d’expériences et les loots pour l’obtention de nouvelles armes et de nouveaux équipements. La montée en puissance se fait par les loots obtenus avec un système de “niveau d’équipements” et de rareté poussant ainsi le joueur à looter pour devenir de plus en plus puissant et de plus en plus résistant.
Le gain d’expérience permet de débloquer, tout au long du jeu, de nouvelles aptitudes passives ainsi que des avantages très utiles via un arbre de compétences très bien fourni. Il y a aussi 4 classes disponibles (médecin, assaut, panthère, sniper) vous octroyant une technique, un objet et plusieurs maîtrises liés à la classe sélectionnée. Malheureusement ce système de progression hybride, avec des éléments basés sur le hasard, nous a donné un sentiment mitigé car dans cette course effrénée au plus haut “niveau d’équipements”, on change trop souvent d’armes et d’équipements. Et nous force à s’équiper d’armes qu’on n’affectionnent pas afin d’avoir le meilleur niveau d”équipement. Contrairement à The Division, il n’y a pas d’armes exotiques et de set d’équipements permettant de booster les statistiques du personnage ou d’apporter un avantage quelconque.

Le multiplayer de Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoin

GRB_Coop-1 Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

En coopération en ligne, Ghost Recon Breakpoint offre sans aucun doute la meilleur expérience de jeu, même si à l’heure actuelle il y a encore beaucoup de bugs qui viennent la ternir. En effet, avec 4 amis en ligne, l’expérience s’avère fonctionnelle et très plaisante laissant le choix entre différents styles de jeu. Les joueurs pourront exploité les différents classes pour former une escouade très tactique ou au contraire créer une escouade allant direct dans le feu de l’action.

A lire aussi :
Mon avis sur FIFA 20 - On prend les mêmes... ?
GRB_Coop Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Ghost Recon Breakpoint propose aussi un mode JcJ (Joueur contre Joueur) intitulé “Ghost War”, accessible à tout moment, invitant les joueurs à s’affronter en 4v4 sur des cartes réduites. Dans ce mode, l’accent est mis sur la synergie entre les différentes classes et les spécificités des joueurs composant l’escouade. Ce mode est pensé pour de la coopération mettant beaucoup d’importance dans la coordination et la communication entre les membres de l’escouade pour arriver à la victoire. Pour garantir une équité, les équipements sont normalisés et certaines compétences sont bloquées. Le même personnage (même personnalisation, mêmes compétences, mêmes armes et même progression) est partagé dans les deux modes PVE et PVP. Malheureusement en PVP, les campeurs ne jouant pas les objectifs sont toujours présents.

GRB_Elimination Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Deux modes Ghost War sont disponibles à la sortie du jeu : Élimination et Sabotage.

  • Élimination : deathmatch par équipes en 4c4 avec une variante tactique. Dans ce mode, vous devez traquer et éliminer l’escouade adverse.
  • Sabotage : mode 4c4 dans lequel une équipe tente de poser une bombe pendant que l’autre doit la désamorcer.


Six cartes conçues spécifiquement pour le JcJ sont disponibles, mettant à l’épreuve votre esprit d’équipe.

Graphismes

Comme d’habiture, Ubisoft nous offre un Open World plus grand et plus riche. Ubisoft a modélisé un paradis austral dans l’océan Pacifique, un archipel fictif nommé Auroa. Une île magnifique avec une végétation complexe et variée, des structures high-tech avec des effets de lumières maginifiques et une variétés de biomes (jungle, marécage, montagne, volcan, plaine, plage, forêt…) pour un dépaysement complet.

A lire aussi :
Mon avis sur Moto GP 19 - Faisons brûler la gomme !
GRB_Paysage Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Afin de rendre cet environnement plus crédible et surtout plus vivant, les artistes ont implantés une météo dynamique, une animation de la végétation réagissant au vent, une faunes de divers animaux, des effets de lumières et atmosphériques et un cycle jour/nuit qui peut très pratique pour les phases d’infiltration. Sur la console Xbox One X, les temps de chargement sont un peu long mais le jeu est très fluide malgré la présence de quelques clippings.

GRB_Faunes Mon avis sur Ghost Recon Breakpoint - Survivez comme un Ghost

Conclusion

Avec Ghost Recon Breakpoint, Ubisoft ne prend pas beaucoup de risque et reste très conservateur en nous réchauffant avec leur structure de jeu d’Open-World, très fonctionnelle, et qui a aussi fait le renommé de la série Far Cry ou de la franchise Assassin Creed. Les nouveautés insufflées dans cet opus peut séduire certains fan de la série mais ne sont pas assez novatrice pour changer radicalement la dynamique du jeu. Ce Ghost Recon Breakpoint est un mélange courageux de différents genres donnant un résultat final assez satisfaisant mais manque de finalisation avec la présence de nombreux bugs, probablement dû à un manque de temps avant sa sortie. Malgré le manque d’originalité et d’identité, Ghost Recon Breakpoint n’est pas un mauvais jeu car j’ai passé de bon moment.

REVIEW OVERVIEW
Note globale
Previous articleDécouvrez notre avis sur Caishen’s Arrival
Next articleConcrete Genie ou un nouveau chef d’œuvre sur PS4
Rédacteur de Games-Geeks.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.