Il y a des noms comme ça qui rappellent pleins de souvenirs aux joueurs. Et c’est le cas de Morrowind de la saga des Elder Scrolls. Et pourtant je dois avouer que je ne fais pas partis de ces personnes mais cela ne veut pas dire que je ne connais pas la saga. Pour ma part, pas de fibre nostalgique, mais au contraire une découverte du monde de Vvardenfell.

Principales caractéristiques

  • Explorez des lieux anciens et nouveaux dans une Vvardenfell magnifiquement réimaginée
  • Profitez de plus de 30 heures de contenu narratif inédit : rendez ses pouvoirs à un demi-dieu, accompagnez un assassin et sauvez Morrowind
  • Maîtrisez la première nouvelle classe d’ESO, le Gardien, et battez-vous avec le soutien d’un Ours de guerre
  • Cherchez les trésors et la gloire dans les Champs de bataille, un nouveau mode d’arène JcJ en 4c4c4
  • Faites vos preuves dans une nouvelle Épreuve pour 12 joueurs

Mon avis

Donc Morrowind est la troisième extension du jeu The Elder Scrolls Online et apporte plus de 30h de jeu, du moins si on le fait rapidement. Car pour ma part, j’en suis déjà à plusieurs heures de jeu et pourtant je suis toujours dans les premiers lieux où on subit une sorte de tutoriel. Au départ les missions s’enchainent et n’ont pas vraiment d’intérêt. Mais elles permettent de découvrir les bases au cas où vous commenceriez l’aventure. Tout comme les autres épisodes, vous êtes un prisonnier et devez vous échapper et du coup votre destin sera de sauver le monde. Ici en l’occurrence, il s’agit de Vivec. Mais revenons au début…

Car avant tout ça, il faudra créer votre personnage en choisissant votre classe, votre peuple etc… rien de bien nouveau de ce coté. Si ce n’est une nouvelle classe, celle des gardiens. On lui retrouve un arbre de compétence à trois branches. Il vous sera possible de choisir la voix du guérisseur, la défense brute ou bien le compagnon des animaux.the-elder-scrolls-online-morrowind-test-review-screen-2-696x392 The Elder Scrolls Online - Morrowind

Le lieu est donc celui de Vvardenfell mais 700 ans avant les évènement du Morrowind original sorti en 2002.. Et ce sont ces terres qui seront votre terrain de jeu et qui vous permettront de faire évoluer aussi bien votre personnage, que vos attributs et ce de façon individuelle. En effet, si vous jouez à l’arc, la compétence va augmenter de même un sort utilisé augmentera son expérience, mais pas tous les sorts… Vous me suivez.. Ainsi les premiers sorts utilisés auront un niveau de compétences plus élevés qu’un sort trouvé après plusieurs heures de jeu. Mais ça ne veut pas dire que celui-ci sera moins bon…the-elder-scolls-online-morrowind The Elder Scrolls Online - Morrowind

Ensuite on retrouve l’artisanat. Il sera possible de forger vos armes, tanner vos tenues, améliorer vos sorts etc… mais apparemment, il faudra faire des choix… Pour ma part je n’ai pas encore eu de choix à faire.

Ah oui, dans le titre du jeu, il y a Online. Alors au début le jeu était à l’instar de WoW payant chaque mois. Mais ce n’est plus le cas depuis longtemps. Ainsi Online signifie que l’on va rencontrer des joueurs et que l’on pourra interagir avec eux. Et surtout il devrait y avoir un intérêt à jouer en groupe un peu comme c’est le cas des raids de Destiny. Mais en fait non. Depuis que je joue, je rencontre du monde qui me pollue mon écran, mais je fais les quêtes en solo. Un peu dommage pour un jeu qui se veut être un MMO.the-elder-scrolls-online-morrowind-test-review-screen-4-696x392 The Elder Scrolls Online - Morrowind

Mais il y a quand même des arènes où l’on s’affronte en 4vs4vs4 et qui est disponible dès le niveau 10 mais mis à part un défouloir, vous pouvez passer votre chemin.

Enfin la bande sonore du jeu est au rendez vous. L’ambiance sonore en jeu est immersive, la voxographie de qualité et les musiques fleurent bon l’épique. Par contre ce n’est pas le cas des graphismes qui sans être moches ne sont pas à la hauteur des derniers jeux. C’est plus pour chipoter car l’ambiance est tout de même là et je le dis souvent, je préfère l’ambiance aux graphismes.

Coté PEGI

Avec un 18 affiché, le jeu n’est clairement pas pour les jeunes enfants. Le jeu est bien violent et le langage pas toujours adéquat. Mais vu que les PEGI sont rarement respectés, je conseille tout de même le jeu pour les ados d’au moins 15 ans.

Au final

Si vous cherchez un vrai MMO digne de ce nom, passez votre chemin. Mais si vous cherchez une histoire solide avec des quêtes secondaires qui tiennent la route alors vous pouvez y aller les yeux fermés. Online ou pas on retrouve un gameplay très proche de Skyrim. J’ai mis un peu de temps à rentrer dans le jeu, mais une fois les premières heures passées, je suis en train de me faire plaisir… Par contre le jeu au clavier, ce n’est pas pour moi, mais alors pas du tout…

Galerie Photo de Morrowind

g The Elder Scrolls Online - Morrowind

Laisser un commentaire