Ça y est, après plusieurs tentatives infructueuses, j’ai enfin pu me rendre pour la première fois au Mang’Azur, il était temps. Mais pas en tant que staff vu que je connais pas le festival mais en temps que presse.

Les invités

On retrouve quelques invités que l’on commence à connaitre comme Alexis Tallone et Amandine Tagliavini accompagné de Frédéric Zolfanelli ou bien Cédric Biscay à qui l’on doit le Magic. Les doubleurs voix sont aussi de la partie comme Brigitte Lecordier (SanGoku ou Goten) et Vincent Ropion qui doublait la voix de Nicky Larson. Coté musique on retrouvera Aliife et Oshima Haruna que je ne connaissais pas. Elle interprète des bandes originales de jeux vidéo tels que « Yakimochi Stream », « Prism Princess », « Amakano » mais également d’animés tels que « Wagamama Highspec », grâce auquel elle fera ses débuts en major en 2016 avec le titre « Highspec Days ». Voici une petite vidéo de présentation.

Les conférences

Comme on peut le voir sur le planning, pour le samedi seulement 3 conférences sont prévues. Du coup, pas trop dur de toutes les voir. Si on commence par la première, on peut noter qu’un nouvel Intrépride (Marcus) pourrait voir le jour bientôt et que la nouvelle édition de Golem en couleur est enfin disponible. D’ailleurs, 4 autres tomes seraient prévus. Et pour Lupetto (conte pour enfant), un second livre serait lui aussi prévu. Enfin en attendant les nouvelles aventures de Sherlock Holmes, nous aurons le droit à “Der Adler”.

Concernant celle de Cédric, si vous êtes un habitué du Magic, pas de grosses nouveautés si ce n’est la date du Magic 2018 calée au 24 février. Et une sortie de Shenmue 3 pour fin d’année sur PS4 et PC.

De plus Astro Boy fera son retour d’ici l’an prochain, et si vous ne l’avez pas encore vu, voici le teaser du reboot d’Astro

En plus d’Astro, Shibuya travaille sur la suite de Cobra avec The Return of Joe Gillian prévu pour 2019. J’ai hâte!!

Les exposants

Après la courte liste d’invités, on retrouve pas mal de stands (44 selon le site) répartis sur les trois étages du palais Neptune de Toulon. Bon je pense que les visiteurs sont ravis de voir autant de stands, car il faut l’avouer les conférences ne sont pas le point fort du Mang’Azur, mais on y reviendra. On retrouve d’ailleurs les stands comme Alpha BD, Crakottine, Retro Geek Style etc

Et parmi tous ces vendeurs, on retrouve quelques artistes ou bien des stands proposant des activités.

Les jeux vidéo

Les jeux vidéo se trouvent au dernier étage. On retrouve bien évidement la réalité virtuelle. Et à noter que les personnes de moins de 12 ne pouvaient pas l’essayer. Et il y a comme souvent pas mal de rétro-gaming.

On retrouve donc à l’étage les jeux vidéo mais aussi du cosplay.

Le cosplay

Je pense que c’est LE point fort de ce festival. Des cosplays, il y en a de partout, dehors qui ne peuvent pas rentrer et dedans. Ils sont là pour se retrouver entre eux. Devant le palais Neptune, on pouvait en voir pas mal. Et surtout, les cosplays sont des réalisations perso pour la majorité d’entre eux. Malheureusement, je ne peux pas assister au concours cosplay du dimanche étant donné que c’est Pâques. Mais vu qu’il est organisé par l’association YUMEJI et qu’il fait parti des sélections CFC (Coupe de France de Cosplay), il y aura du niveau.

Le concours du dimanche a été gagné par Solara.

Je vous propose de découvrir une sélection des cosplays présents ce samedi.

Mon avis sur ce Mang’Azur

Déjà, je suis ravi d’avoir pu y aller. Je trouvais que cela manque un peu de conférence par rapport au nombre d’exposants! Mais comme je l’ai dit plus haut, la force du Mang’Azur, c’est le cosplay et de ce coté, on est servi. En tout cas j’y retournerai avec plaisir l’an prochain. Et puis ce fut l’occasion de revoir pas mal de monde.

o Compte rendu de l'édition 2017 du Mang'Azur

Laisser un commentaire