Mon avis sur SoulCalibur VI – Ça va trancher fort !

SoulCalibur VI est un bon jeu de baston et ça ne date pas d’hier. Mais va-t-il réussir à séduire à nouveau les joueurs ?

Tout commence en 1995 par la sortie de Soul Edge sur borne d’arcade et Playstation 1. S’ensuit Soul Calibur sortie sur DreamCast et Xbox en 1998 puis toute la suite que vous connaissez jusqu’en 2012 avec Soul Calibur V.

Nous avons là un bon pédigrée, je me souviens encore de la claque que j’ai eue en jouant sur la console DreamCast à Soul Calibur. C’était juste une énorme claque, visuelle tout d’abord, mais aussi en terme de gameplay pour l’époque. Qu’en est-il aujourd’hui de SoulCalibur VI en sachant que des jeux comme Tekken, Dead Or Alive, Dragon Ball FighterZ, Street Fighter ont su se faire une place dans les cœurs des joueurs accros au jeu de combat.

Fiche technique de SoulCalibur VI

soul-calibur-6-ps4-xbox-one Single Post Template 33 (2)

  • Plateformes : PS4 – Xbox One – PC
  • Développeurs : Project Soul
  • Moteur 3D: Unreal Engine 4
  • Distributeurs : Bandai Namco Entertainment
  • Date de sortie : 19 octobre 2018
  • PEGI : +16ans
  • Genre : Combat 3D
  • Test réalisé sur PS4 Pro à partir d’une version éditeur
  • Site officiel : Soul Calibur VI

Scénario de SoulCalibur VI

Rien de vraiment nouveau dans SoulCalibur VI, les anciens joueurs ne vont pas être dépaysés. Cela vient peut-être du fait que c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. Nous retrouvons donc nos personnages favoris, (certains ont disparu pour laisser leur place à d’autres) qui sont tous à la recherche de l’épée maudite pour diverses raisons. Des destins vont se croiser et ça va faire mal moi je vous le dis.

IMG_jeu-1024x576 Single Post Template 33 (2)Voici donc les nouveautés de ce sixième opus, nous avons le Reversal Edge et les coups fatals. De plus, des coups ont été supprimé et d’autres modifiés pour être plus rapide. Ce qui a pour effet de modifier le rythme de jeu. A la lumière de ces éléments, vous comprendrez aisément le côté stratégique de SoulCalibur VI a évoluer. Il va vous falloir être plus agressif dans vos combos et vos attaques, mais aussi comprendre un maximum les attaques de vos personnages et jouer enfin avec le Reversal Edge et les coups fatals.

IMG_jeu_11-1024x576 Single Post Template 33 (2)

Nouveautés de SoulCalibur VI

J’ai du piquer votre intérêt avec le Reversal Edge et les coups fatals de Soul Calibur VI ? Mais qu’est-ce donc ? Le Reversal Edge permet de contrer l’adversaire tout en lançant un sympathique contre, le tout en slow motion. Remporter la joute peut faire basculer l’issue d’un combat car les dégâts peuvent être importants, tout comme le timing du lancement.

La seconde nouveauté : les coups fatals. Ils se déclenchent que dans certaines conditions et peuvent faire très mal, surtout si vous percez la défense de votre ennemi.

Ainsi, vous allez devoir vous entrainer avec vos personnages favoris pour comprendre ces nouveaux mécanismes, afin de les utiliser au mieux durant vos parties. Surtout que ces nouveautés peuvent vous sortir d’une impasse. A vos manettes donc !

Voici la liste des personnages de SoulCalibur VI (22 au total, moins que SoulCalibur V):

Geralt (guest personnage en provenance de la série “The Witcher”)
Raphael
Nightmare
Astaroth
Groh
Taki
Voldo
Azwel
Mitsurugi
Seong Mi-na
Zasalamel
Ivy
Cervantes
Inferno (à débloquer en terminant le mode Chronique de l’âme)
Xianghua
Yoshimitsu
Talim
Siegfried
Maxi
Kilik
Sophitia

Tira est jouable, seulement si vous achetez le DLC.

Dans SoulCalibur VI, je note aussi la disparition des costumes secondaires, remplacés par une sélection de couleurs de vêtements (bof bof).

Personnage-1024x576 Single Post Template 33 (2)

Mode de jeu de SoulCalibur VI

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous retrouvez dans SoulCalibur VI , les modes classiques tels que “Arcade”, “Versus”, “Réseau”… Le mode Chronique de l’Âme a attiré mon attention. En effet, c’est le mode classique par excellence, auquel on a rajouté de la narration. Vous sélectionnez l’un des différents personnages du jeu puis, à travers ses yeux, vous allez vivre son histoire et voir ce qui le rapproche de l’épée maudite.

Passons ensuite au mode Balance de l’Âme. Dans ce mode, vous modélisez votre propre personnage soit à partir d’un template, soit à partir de zéro. A vous ensuite d’effectuer un tutoriel vous permettant d’assimiler les techniques de jeu. De plus, vous allez devoir parcourir le monde afin de fermer les failles ouvertes par la Soul Edge (l’épée maléfique). Votre personnage va progressivement monter de niveau au fur à mesure des expéditions. Cela permet de mettre “un peu d’air frais” dans le jeu. Car dans ces modes de SoulCalibur VI, les dialogues sont loin d’être passionnants et prenants. On a plutôt tendance à couper court (attention ça va couper) !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Graphisme – Son

Dans SoulCalibur VI les menus, les illustrations et l’ambiance sont somptueux. Cela fait très gothique et dark. Le Reversal Edge et les coups fatals améliorent cette sensation de perfection. Ainsi, derrière cette beauté visuelle, on sent bien que le moteur Unreal fait des merveilles. Ainsi les couleurs explosent littéralement sur votre écran lors de contre ou d’attaque spéciale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les arènes sont belles et de styles très différents. Seule ombre au tableau, le flou d’action un peu trop prononcé, ce qui gâche le décor. Entre autre, j’aurais aussi aimé des arènes plus grandes avec différents niveaux, un peu à la façonTekken.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La bande son se calque bien dans cette ambiance et ne gâche pas SoulCalibur VI.

Jouabilité – Physique – IA

Ici c’est du classique par rapport aux autre épisodes. En effet, dans SoulCalibur VI, la jouabilité est assez intuitive. De plus, n’importe quel néophyte de SoulCalibur pourra prendre son pied en jouant. Tandis que les plus férus de jeux de combat pourront s’en donner à cœur joie avec des stratégies d’attaque et autres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Niveau physique et IA, rien ne gâche le plaisir et on sent bien l’expérience derrière toute cette série SoulCalibur. Les saisies de corps, les parades, les attaques et autres coups spéciaux s’enchainent de manière naturelle et fluide. C’est aussi un grand point fort de SoulCalibur VI.

Conclusion sur SoulCalibur VI

Finalement, je pense que les objectifs de SoulCalibur VI sont remplis. On prend plaisir à jouer contre un ami en écran partagé, en ligne ou même contre l’IA. On sent bien la pâte du studio Soul Edge, papa de la série. Peut-être même un peu trop. En effet, je m’attendais à plus de nouveautés, d’air frais et je suis un peu déçu. Certes les joueurs ne possédant pas la suite ou ne connaissant pas ce jeu se doivent de l’acquérir. Pour conclure, cela vient peut-être de mon attachement à cette série qui a marqué l’histoire du jeu vidéo.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1 COMMENT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.