Depuis Remember Me, leur premier jeu, j’ai toujours apprécié les jeux du studio français Dontnod. Et cette impression s’est confirmé quand est sorti Life is Strange. D’ailleurs lors du Magic à Monaco, j’avais pu rencontrer quelques personnes de l’équipe. Ensuite nous avons eu le droit à Vampyr et Tell Me Why (que j’ai aussi vraiment apprécié). Alors quand ils ont annoncé Twin Mirror, j’étais vraiment motivé de le tester, car cerise sur le gâteau, il est produit par Shibuya Production (l’organisateur du Magic). Alors voyons ce que donne Twin Mirror.

Twin Mirror – Fiche Technique

  • Date de sortie : 1 décembre 2020
  • Style : Thriller Psychologique, Point and Click
  • Classement ESRB/PEGI : E/PEGI 16
  • Éditeur : Shibuya Production / Bandai Namco
  • Développeur : Dontnod
  • Disponible : Sur PS4 / PS5 – Xbox One / Xbox Series X|S – PC
  • Version numérique envoyée par l’éditeur (obtenir le jeu)
  • Texte en Français, voix en Anglais

Twin Mirror – L’histoire

L’histoire se passe à BassWood en Virginie occidentale où Sam journaliste d’investigation local dénonce les horribles conditions de travail des miniers. Résultat : mine fermée et miniers au chômage. Alors quand il doit revenir deux ans après pour les obsèques de son meilleur ami Nick, décédé dans un accident de voiture, son arrivée n’est pas facile et il n’est pas forcément le bienvenu. Mais quand la fille de ce dernier lui demande son aide, il ne pourra refuser. En effet Bestiole pense que son père a été assassiné!!

Comme souvent les jeux Dontnod misent surtout sur les choix du joueur et les interactions avec les PNJ. Et bien Twin Mirror ne déroge pas à la règle.

A lire aussi :
Mon avis sur FIFA 21 – Ultimate arcade ?

Mais rentrer dans le jeu me semble plus difficile que dans les autres. Alors il y a toujours la barrière de la langue, même si les voix originales donnent le ton, il est difficile de lire et voir ce qu’il se passe. Et aussi de ne pas savoir pourquoi on est là, pourquoi Sam agit de la sorte, ne pas connaitre son passé n’aident pas. Mais du coup on a envi de continuer pour savoir.

Que s’est-t-il passé avec Anna que l’on revoit pour la première fois dans un bar guitare à la main. Et au passage, les musiques du jeu sont encore une fois au top. Dontnod sait trouver les bandes originales de ses jeux.

Puis vient la fin de la veillée où Sam boit bière sur bière et on voit son double (qui serait à l’origine de son retour). Et l’intrigue se pose petit à petit. Et vient le trou noir.. Que s’est il passé? Un petit Very Bad Trip? Sauf que les choses ne seront pas aussi simple.

Ce sera à vous de décider du sort de Sam. Et le Palais mental sera là pour vous aider… ou non. Plus précisément, le gameplay est axé autour du « Palais Mental », un refuge où Sam peut être lui-même sans aucune pression ni jugement. On peut donc y revisiter notre passé et être témoins de nos souvenirs lors de séquences de flashback. Il joue également un rôle central dans la quête de vérité, grâce à la capacité à observer l’environnement. Sam peut ainsi recueillir des informations afin de simuler des scenarios pour déduire le cours des événements passés ou prédire les moments clés de l’histoire.

A lire aussi :
Mon avis sur Dirt 5 - Un jeu résolument arcade !

Pour conclure

Au tant je suis un fan du studio depuis les premiers titres. Et j’aime leur alternance de style entre différents jeux. Mais j’avoue pour ce jeu avoir eu un peu plus de mal à rentrer dedans et être enjoué par le titre. Les mécaniques sont vues et revues et pour l’histoire c’est pareil. Enfin la VOST dans un jeu coupe beaucoup l’implication.

TWIN-MIRROR-SCREENSHOT-04-1024x576 Mon avis sur Twin Mirror - La dernière pépite de Dontnod?

Mais attention le jeu n’est pas mauvais et comme souvent Dontnod maitrise son sujet.

Test réalisé à partir d’une clé fournie par Dontnod, que je remercie au passage!

Twin Mirror

7.5

Ma Note

7.5/10
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments