Ce week-end, était organisé la toute première édition du salon du manga à Draguignan (83).

Nous y étions, et avons couvert l’événement pour vous. Prêt à vous plonger dans l’ambiance ? On y va !

20160124_155050-1024x577 Salon du manga - Draguignan - review

1/ Introduction

Après le mangame show de Fréjus et le Hero festival de Marseille, c’est donc à Draguignan de faire le show et de nous concocter un salon du manga et de la culture japonaise. Ne nous le cachons pas, sous ces termes se cachent souvent pas très loin les jeux vidéos et les geekeries auxquelles nous sommes tant attachés.

C’est donc avec plaisir que nous avons pu être accrédités pour ce salon, et nous en remercions d’ailleurs les organisateurs qui se sont démenés tout le week-end pour rendre l’évènement festif et inoubliable dans la mesure, bien évidemment, de ce qu’il était possible de réaliser.

12401741_1029862263701649_8732450555151367099_o-e1453923539491 Salon du manga - Draguignan - review

2/ Du manga, du cosplay et des jeux !

Une fois sur place et nos badges enfilés, on plonge directement dans le grand bain en entrant dans la grande salle principale du gymnase Saint-Exupéry, rempli pour l’occasion de stands à perte de vue. Au fond la scène, omniprésente, a le gros avantage d’être un point de passage quasi obligatoire (contrairement au mangame show).

Les exposants étaient nombreux et variés, on y retrouvait ainsi les fers de lance de la culture Geek à Draguignan comme par exemple Addict’Games  et d’autres commerçants plus traditionnels tenant à montrer aux fans d’animés et de mangas qu’ils étaient eux aussi bien fournis dans ce domaine.

Tous les produits habituels étaient là, figurines, cartes, posters, accessoires costumes, et j’en passe et l’organisation avait également prévu tout un tas d’ateliers en lien avec la thématique du salon, tels que confection de sushis, calligraphie japonaise ou même atelier pâtisserie.

A lire aussi :
Lego Marvel - Le Gant de l’infini en précommande

L’association Bulle Japon organisait conférences, jeux et blind tests et un espace restauration à l’intérieur comme à l’extérieur proposait aux visiteurs de se sustenter entre deux parties de Street fighter II sur super NES !

Bref, tout était là pour faire passer un agréable moment à la population dracénoise. Tout ?

Oui tout ! y compris le désormais obligatoire dans ce type de salon, l’incontournable sans lequel les fans se sentiraient floués, j’ai nommé …… le légendaire concours de cosplay messieurs dames !

20160124_150211-e1453923717524 Salon du manga - Draguignan - review

 

3/ Animations

Nous avons participé (en tant que spectateur hein !) au concours de cosplay de dimanche midi, qui, il faut bien le dire, était bien organisé, sans temps mort. Une introduction d’Isabelle Jeudy, à destination d’un public peu averti à ce genre de spectacles et le concours était lancé.

20160124_131713-e1453916663222 Salon du manga - Draguignan - review

Je tiens à saluer d’ailleurs les participants à ce concours qui n’hésitent pas à monter sur scène et dérouler leur chorégraphie, mettant en avant les traits caractéristiques de leurs personnages. Petite aparté “moment de solitude” puisque, que ce soit Denny ou moi, nous avons pu constater que notre culture japonaise n’était que très superficielle, du fait que bon nombre de personnages représentés ici nous ont échappés (bon à part Mario et Elsa, quand même). Mais peut-être les reconnaîtrez-vous ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois notre inculture dévoilée, nous nous sommes donc dirigés vers la salle de conférence mise en place, et parfaitement dimensionnée. Elle accueillait durant tout le week-end des interviews, jeux et rencontres avec les invités parmi lesquels :

Un groupe de musique reprenant des génériques de manga “old school” et moderne, ou de jeux vidéo. Une belle rencontre avec ces musiciens qui pour l’occasion ont joué en live acoustique (eux qui sont plutôt métalleux) les génériques de Ulysse 31, les mystérieuses cités d’or et bien d’autres. Un très bon groupe d’artistes live à revoir dès que l’occasion se représentera.

A lire aussi :
Un Cosplay de Lady Dumitrescu – Resident Evil 8 #214

20160124_152334 Salon du manga - Draguignan - review

Un youtubeur de talent venu se présenter auprès de son public dracénois. Découvrez sur sa chaîne youtube les unboxing de figurines collector et l’actualité manga commentée par un spécialiste.

Artiste multi-facettes et multi-talents. Cosplayeuse depuis de nombreuses années, calligraphe émérite et adepte du nail-art, cette charmante jeune femme nous fait découvrir avec passion ses univers multiples mais complémentaires. Une rencontre enrichissante avec une personnalité vraiment à part.

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin puisque nous avons également retrouvé de vieilles connaissances en la troupe de Lundaï. En exclusivité pour Games & Geeks, nous avons pu les coincer dans une salle et les forcer à nous révéler leurs secrets. Retrouvez-les dans une interview de 21 minutes dans cet article qui leur est entièrement consacré.

20150912_113756-1 Salon du manga - Draguignan - review

Enfin, cerise sur le gâteau, Addict’games avait concocté pour le week-end des concours de jeux vidéo retro (mais pas que) et les visiteurs ont pu s’affronter sur Mario Kart, Street fighter ou Gran Turismo en espérant pouvoir gagner de beaux lots mis en jeu par les partenaires du salon.

4/ Un goût de trop peu

Et oui, malgré tout, il subsiste de ce salon, non pas un ressenti global négatif, bien au contraire, mais justement un goût de trop peu.

Il est vrai que cette édition était une première, et qu’il est souvent nécessaire de jauger la réponse de la population lorsque l’on organise des salons avant de se lancer dans des projets pharaoniques. Et il faut également reconnaître que la municipalité n’a pas lésiné sur les infrastructures et ce à un prix très correct (5€ pour les deux jours).

A lire aussi :
Un Cosplay d'Orc - World of Warcraft par Italina cosplay #213

Mais nous aurions été heureux de pouvoir arpenter ce nouveau salon dans une superficie plus importante avec pourquoi pas une partie extérieure avec villages médiévaux ou démonstrations quelconques. Nous aurions aimé retrouver quelques guest-stars plus ou moins connus mais emblématique des univers qui nous animent.

Cela dit nous restons parfaitement conscients de la difficulté que représente l’organisation d’un tel événement et nous espérons sincèrement qu’il y aura une seconde édition digne du succès de la première !

5/ Conclusion

Et bien voilà, encore un autre salon à ajouter à la liste des festivals intéressants du grand sud.

Un salon jeune, mais plein d’initiatives et de bonne volonté, ne demandant qu’à prendre l’essor qu’il mérite, une future référence dans le milieu et c’est un immense plaisir que cela se déroule à Draguignan.

Pour terminer, vous trouverez ci-dessous la petite vidéo récapitulative du week-end :

Encore bravo aux organisateurs, à la municipalité et aux partenaires et à l’année prochaine !

 

 

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments