Hot Wheels nous revient seulement 2 ans après le Unleashed premier du nom. Le jeu est développé et édité par Milestone. Le studio italien est habitué à maintenir une cadence infernale au niveau de ses sorties. Hot Wheels rentre dans le moule.

Dans ce secteur des jeux arcades survitaminés, Milestone avait montré avec le premier Unleashed qu’il pouvait en être le leader incontesté, étant donné le peu de concurrence et un Trackmania qui peine à se réinventer.

Toutefois le premier jeu est relativement récent. Nous allons voir ce que ce nouvel opus a de beau à nous proposer, et si cette nouvelle version mérite de repasser à la caisse.

Fiche du jeu Hot Wheels Unleashed 2

  Edité par Milestone   PEGI 3
  Développé par Milestone   Fourni par l’éditeur Oui
  Date de sortie 19 Octobre 2023   Testé sur PS5
  Plateformes  Consoles et PC   Style Course/Arcade

Ça roule comme sur des roulettes

Intéressons-nous d’abord, comme de coutume à la partie technique du jeu. Hot Wheels tourne intégralement en 60 fps, quels que soient les environnements sur lesquels on évolue. De plus, le jeu est compatible avec la technologie AMD FidelityFX Super Resolution qui contribue à maintenir la fréquence d’image à une cadence élevée.

Le jeu se voit magnifié par des effets de lumière de très bonne qualité, qui viennent sublimer nos pistes oranges emblématiques, mais pas que. Nos miniatures vont en voir de toutes les couleurs, en passant sur de la terre, au slalom entre les chaises du salon ou bruler la gomme sur les pavés de la terrasse. Le tout dans une direction artistique très colorée et très flashy, que ce soit en piste ou dans les différents menus du jeu. Les véhicules sont bien modélisés, variés, et sous licence Mattel. Il n’est pas impossible de trouver dans le jeu la même voiture qui traine dans la chambre des plus jeunes.

La bande-son présente colle parfaitement au style de jeu, avec des musiques dynamiques, qui viennent ajouter du rythme et maintenir le joueur dans une aventure effrénée.

Du gameplay affiné

Techniquement tous les voyants sont au vert, intéressons-nous maintenant au gameplay et les sensations manette en main. Tout d’abord, on repart sur la même base que sur le premier opus avec une excellente sensation de vitesse, des sensations fortes renforcées par l’exploitation de la DualSense qui nous fait sentir chaque boost utilisé, chaque changement de surface, ou chaque collision et il en est de même pour les gachettes adaptatives.

A lire aussi :
TopSpin 2K25 - Nouvelle référence des jeux de tennis?

De plus, des nouveautés marquantes ont été ajoutés avec la possibilité de sauter, mais également de faire des dash que ce soit au sol ou dans les airs. On peut ainsi éjecter les adversaires de la piste, mais aussi gagner en contrôle du véhicule en gérant bien les phases aériennes. On pourra noter encore une fois, que la prise en main est rapide voire même instantanée. Cependant, le jeu offre des armes aux plus acharnés pour offrir un gameplay précis et complexe, un peu à la façon d’un Rocket League. Le jeu s’adresse donc à une large palette de joueur.

Le gameplay se trouve également impacté par les différents véhicules présents, avec les motos, voitures, monster trucks, tanks ou encore des véhicules spéciaux comme la niche de Snoopy ! Tous ces véhicules sont classés en six catégories, à savoir « équilibré », « dérapage », « tout-terrain », « fusée » et « vitesse ». Il n’y a pas de catégorie meilleure qu’une autre, chacune aura sa place en fonction du tracé et du mode de jeu sélectionné. Ces derniers sont d’ailleurs au nombre de cinq, avec la « course » classique, le « contre la montre », le « dérapage » où il faudra atteindre un score en multipliant les drifts, « l’élimination » où le joueur placé dernier dans la course à la fin du temps donné se fait éliminer et le mode « Etape » où l’on doit passer des checkpoints le plus rapidement possible dans un monde ouvert.

Le jeu conseillera systématiquement une catégorie de voiture pour nous assister en fonction du tracé/mode de jeu sélectionné.

Un dernier mot sur le gameplay, avec une toute petite pointe de RPG présente, avec les arbres de compétences propres à chaque voiture. Ces compétences permettent de booster un attribut systématiquement au détriment d’un autre, comme par exemple, améliorer la maniabilité au détriment du boost gagné en aspiration etc … Cette possibilité de modifier les véhicules est avant tout un moyen de pouvoir jouer avec son véhicule préféré le plus longtemps possible avant qu’il ne soit dépassé et remplacé.

A lire aussi :
Découvrez mon avis sur Skull and Bones

Techniquement c’est bien. A jouer ? c’est bien également. Mais qu’est ce que le jeu nous propose en contenu ?

Tout d’abord, le jeu propose un mode histoire baptisé pour l’occasion « Hot Wheels Creature Rampage ». Il s’agit d’un plateau de jeu découpé en cinq zones. Dans chacune de ces zones, nous pourrons progresser de case en case en remportant des épreuves parmi les cinq catégories listées ci-dessus. Puis en ayant suffisamment progresser dans la zone, nous débloquons l’affrontement contre le boss « Creature » semant la terreur dans ce quartier. Cette nouvelle épreuve est une suite de checkpoints très rapproché qu’il va falloir atteindre le plus rapidement possible, chaque barrière franchie permettant de blesser le boss. Ce mode histoire est entrecoupé par des cinématiques sur le format BD plutôt sympa, qu’on prend plaisir à regarder même si le scénario reste basique.

Le mode histoire comprend une centaine d’épreuve, mais également des défis à réaliser. En finissant l’histoire de nouveaux défis « Extrêmes » vont se débloquer pour augmenter encore la durée de vie de ce mode de jeu, somme toute, réussi. Finir le mode histoire ainsi que quelques défis extrêmes m’aura pris une quinzaine d’heure, je pense qu’on peut ajouter une dizaine d’heure supplémentaires pour terminer tous les objectifs secondaires de chaque épreuve.

A côté du mode histoire, nous retrouvons le mode course rapide, permettant de jouer à n’importe quelle épreuve débloquée dans le mode histoire, mais également affronté sa famille ou ses amis en écran splitté ! Puis vient le mode online, s’il n’est pas différent de la version précédente, il apporte toutefois un système de classement avec des places à grappiller au fil des victoires, toujours bienvenu.

Et enfin, le mode création destiné aux plus créatifs d’entre nous. Nous avons la possibilité de créer des autocollants, des livrées à souhait, mais également des circuits, si l’éditeur n’est pas intuitif, la réalisation est sans limite. La communauté y travaille à fond de pédale, avec déjà des créations bluffantes.

A lire aussi :
Banishers: Ghosts of New Eden - La liste des trophées et succès

Pour finir, on ne peut pas oublier que c’est avant tout, un jeu Hot Wheels, et qui comme pour les jouets présents dans les chambres d’enfants, le but sera de collectionner le maximum de véhicule parmi la grosse centaine de voitures proposées.

L’œil du chasseur sur Hot Wheels Unleashed 2

La chasse aux trophées sur Hot Wheels se révèlera être une jolie ballade.

Elle consistera grandement à compléter le mode histoire en venant à bout des 5 boss qui peuplent la ville. A l’issue de cette première partie, plus de la moitié des trophées en jeu auront été obtenus. Il restera quelques compteurs à achever comme le drift sur 500,000 cm ou encore les cent podiums à atteindre, mais rien d’insurmontable, les trophées pouvant être obtenus aussi bien en facile qu’en difficile.

Ensuite vient la seconde partie de la chasse avec la partie collection. Il faudra obtenir pas loin de cent véhicules différents pour le garage, mais également compléter la collection des Super Treasure Hunt, la catégorie qui regroupe les meilleures voitures du jeu.

Puis viendra la partie finale avec le mode multijoueur dans lequel il ne faudra accomplir que dix courses.

Il faudra compter entre 20 et 30 heures pour obtenir tous les trophées.

Découvrez mon avis sur Hot Wheels Unleashed 2 sur PS5!
Mon Avis
Avec un prix éditeur fixé à 49,99€, Hot Wheels Unleashed 2 est incontestablement une des bonnes affaires de cette fin d'année. Le jeu fait tout ce que faisait le premier opus, mais en mieux, avec l'ajout de nouvelles mécaniques de gameplay. Mais également avec un mode histoire réussi. La technique y est maitrisé, tout comme l'ambiance générée par la bande son efficace, ainsi que la jolie direction artistique. C'est un oui pour ceux qui ont déjà fait le 1er épisode, et un grand oui pour ceux qui ne connaissent pas cette licence.
Note des lecteurs0 Note
0
Les Plus
Techniquement maitrisé
Bonne intégration de la DualSense
Contenu généreux
Sensation de vitesse et plaisir de jeu
Le prix
A revoir
Un mode online à étoffer
Le prix compensé par les micro transactions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.