Donjon de Naheulbeuk : L’amulette du désordre est un jeu du style tactical RPG en tour par tour. C’est un jeu développé par le studio français Artefacts Studios, qui retrace une des histoires des donjons de Naheulbeuk, une aventure démarrée il y a une vingtaine d’année sous le format de fichiers audio puis qui s’est diversifiée sur plusieurs supports tels quel des bandes dessinées, des romans et donc des jeux vidéos. Nous allons nous donc intéresser à ce dernier support avec l’histoire de l’amulette du désordre.

Fiche du jeu Donjon de Naheulbeuk : L’amulette du désordre

  Edité par Dear Villagers   PEGI 12
  Développé par Artefacts Studio   Fourni par l’éditeur Oui
  Date de sortie 24 juin 2021   Testé sur PS4
  Plateformes  PS4   Style Tactical RPG

Présentation du jeu

Le Donjon de Naheulbeuk : L’amulette du désordre nous place donc a l’entrée de ce fameux donjon avec une équipe d’élite composée de 7 membres principaux (le Ranger, l’Elfe, le Nain, le Barbare, le Voleur la Magicienne et l’Ogre), d’autres membres viendront compléter l’équipe temporairement au cours de l’aventure comme la paladine ou le ménestrel. L’objectif sera ici de retrouver une statuette sacrée. Tout se passera bien jusqu’a ce que l’équipe tombe sur la fameuse amulette du désordre..

Techniquement le jeu est assez joli, sans être au même niveau graphique que les jeux (utilisant des décors similaires) sortis récemment sur PS4. Toutefois, la construction du donjon, le style choisi pour les matériaux et les personnages marchent très bien. On sent bien immergés dans le donjon. Le doublage français est de très bonne qualité et y contribue également. On y retrouve quelques doubleurs de la première heure mais ils ne sont malheureusement pas tous présents. Les fans de la saga ont associés les personnages à leur voix depuis 20 ans, et se retrouveront à juste titre déstabilisés par certaines nouvelles voix. D’autant que la voix était le seul moyen de raconter l’histoire au public. Personnellement n’étant pas un fan absolu de la série, j’ai reconnu certaines voix, et d’autres non, mais le résultat final reste d’excellente qualité. Quant au contenu de ces dernières, je vous laisse découvrir, n’oubliez pas que le jeu est classifié PEGI 12, et pour ce contenu en grande partie.

A lire aussi :
Mon avis sur Mortal Shell : Enhanced Edition

Le jeu est donc un RPG tout ce qu’il y a de plus classique. Nous remportons a l’issu de chaque combat de l’expérience pour nos différents compagnon. Expérience servant a les faire progresser à travers de niveau de points de compétences afin d’enrichir des arbres de talent. A noter que pour ce dernier, il existe un paramètre dans les options du jeu qui permet d’automatiser la gestion de ces derniers. C’est d’ailleurs le paramètre que j’ai choisi afin de me concentrer uniquement sur le suivi de l’histoire et la gestion des combats.

Les combats, venons y.. Nous sommes donc du tactical RPG en tour par tour. Il faut donc y comprendre que nos personnages ainsi que nos adversaires sont assimilés a des pions disposés sur un plateau de jeu tel un échiquier. Chaque personnage peut lors de son tour, se déplacer sur une courte distance et effectuer une action, ou se déplacer uniquement sur une distance plus longue. Ils détiennent également en plus du maniement des armes spécifiques à chacun, plusieurs capacités qui leurs sont propres. Le nain va par exemple pouvoir étourdir son adversaire direct, quand la magicienne pourra effectuer des soins ou l’elfe toucher plusieurs cibles à distance avec le même coup. J’ai trouvé le système simple à assimiler. Cependant, il y a une part d’aléatoire dans chaque combat trop prononcé à mon gout. En effet, sur chaque action, il se peut se passer n’importe quoi, on peut rater n’importe quel coup porté ou pire encore sur une attaque se prendre un contre et de plus critique ! Cet effet est ainsi amplifié en fonction de la difficulté choisie. J’ai fait l’aventure en difficulté normale et ce mécanisme m’a retourné plusieurs fois des combats qui me semblaient maitrisés.

A lire aussi :
Mon avis sur It takes Two - La coop ça a du bon!

L’œil du chasseur

Coté trophée, c’est du costaud ! Il va en effet falloir terminer le jeu dans la plus haute difficulté proposée mais une partie dans les difficultés inférieures sera nécéssaire pour assimiler le jeu avant de s’attaquer à ce joli défi. A coté de ça, il faudra terminer pas mal de quêtes annexes et porter assistance à la majorité des personnages optionnels tel que la prêtresse ou le ménestrel. Il faudra également faire la chasse aux collectibles présents dans le jeu à savoir les collections de livres ou autres posters.

Outre le mode légendaire qui promet un bon défi tellement le nombre de malus est important. Il faudra également se plier au mode “homme de fer”. C’est un classique du jeu vidéo défini communément sous le nom de “permadeath”. A chaque mort de l’équipe complète, le jeu détruira votre sauvegarde actuelle, et il faudra recommencer le jeu depuis le début.

A noter qu’au moment ou ce guide est rédigé, deux trophées ne peuvent pas être débloqués car bugués. Nous espérons un correctif pour parfaire la liste des trophées.

Conclusion sur Donjon de Naheulbeuk

Le Donjon de Naheulbeuk : L’amulette du désordre ravira les fans de la saga eponyme qui attendait depuis une vingtaine d’année une adaptation en jeu vidéo, et c’est désormais chose faite. L’univers est fidèle à l’oeuvre même si quelques doubleurs manquent à l’appel sur certains personnages. L’environnement est agréable, et les personnages sont bien réprésentés. Même si on est loin techniquement de ce qui se pratique par exemple dans les hack’n Slash du moment utilisant des décors similaires. L’expérience n’en est pas amoindrie tant la direction artistique est soignée.

A lire aussi :
Mon avis sur F1 2021 - Devient-il la référence de la licence??

A titre personnel, je trouve le rythme du jeu un peu lent. Les dialogues ont tendances a un peu trop durer, et le fait que le style de jeu soit un tactical RPG en tour par tour n’améliore pas le rythme. Je n’avais pas joué a ce genre depuis longtemps, mais le fait de pouvoir décharger certaines actions comme la gestion des templates m’a permis d’avancer dans l’histoire sans soucis.

On notera ainsi, l’effort de conception des développeurs qui ont rendu le titre ouvert a tous. Que ce soit les fans de la série qui peuvent profiter de l’histoire sans que l’expérience soit frustrante, ou aux adeptes des tactical RPG avec du défi corsé.

Donjon de Naheulbeuk : L'amulette du désordre

44,99€
6.5

6.5/10

Les +

  • Une réalisation fidèle à l'oeuvre originale
  • Une direction artistique soignée
  • Un RPG complet
  • La possibilité via les options du jeu de satisfaire tout le monde
  • Les défis optionnels proposés aux joueurs les plus acharnés
  • Une belle durée de vie (60h pour tout finir)

Les -

  • Un rythme global du jeu très lent
  • La gestion de la caméra
  • Des combats souvent liés à l'aléatoire qui peut se montrer frustrant
  • Des répliques qui peuvent se montrer lourdes sur la longueur
0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments