On m’a récemment demandé si je voulais tester l’enceinte Riva S. Dans un premier temps j’ai dit d’accord pour le test. Mais je ne connaissais pas la marque et le produit. Dès sa réception on s’aperçoit que le produit joue dans la cour des grands. Ainsi, je vous propose de découvrir un petit tour d’horizon de la Riva S. Enfin, Pouir précommander au meilleur prix

Le packaging

Comme toujours sur le site, on commence par le packaging. Car celui ci donne souvent un premier aperçu du produit final. Déjà rien qu’au poids, soit l’enceinte pèse très lourd ce qui ne serait pas bon pour une nomade ou alors le pack est très bien fourni et c’est la seconde hypothèse qui est la bonne.

Sur la boite, on peut déjà voir que la Riva S est étanche et on peut aussi découvrir les caractéristique du produit comme son poids, taille et liste des codecs supportés.

Et gage de qualité, l’enceinte a remporté le CES 2015.

Une fois ouverte, on découvre une housse de transport avec un mousqueton pour l’attacher partout et donc la transporter partout. On retrouve ensuite un guide de démarrage rapide et une documentation permettant d’utiliser la Riva. Et enfin pour l’emporter vraiment partout, on retrouve une prise secteur avec 4 adaptateurs (US, UK, FR) et les câbles audio. Tout est là pour l’utiliser directement.

L’enceinte Riva S

Après avoir sorti l’enceinte de sa housse de protection, me voilà rassuré sur le poids de la bête. Elle est bien plus légère que je ne le pensais, mais ne joue pas pour autant dans la catégorie poids plume avec ses 760g sur la balance.

Sur la face arrière, on retrouve toutes les connectiques nécessaires comme l’alimentation, l’usb pour lire les données, une sortie auxiliaire pour brancher sur un lecteur mp3 ou toutes sources n’ayant pas de connexion Bluetooth et un switch permettant d’être sur la batterie ou sur secteur.

test_riva_s_DSC_0042 Test de l'enceinte Riva S de Riva

Sur le dessous de l’enceinte, on retrouve un cache permettant de rendre l’enceinte résistante aux éclaboussures. Il faudra ainsi mettre ce cache sur la connectique cité plus haut.

Enfin sur la face supérieure, on retrouve toutes les commandes nécessaires (enfin presque) à son utilisation comme la mise sous tension, la gestion du son et de la connexion Bluetooth.

test_riva_s_DSC_0040 Test de l'enceinte Riva S de RivaL’application

Afin de pouvoir contrôler à distance la Riva, il est possible d’installer une application sur votre smartphone. Elle permettra d’allumer ou éteindre l’enceinte et d’en contrôler le son. Ce que je trouve dommage, c’est qu’à chaque lancement, il faut reconnecter le téléphone à l’enceinte…

En utilisation

Avec pas moins de 7 haut parleurs et 30 watts, le son émis par la Riva S ne peut être que satisfaisant. En utilisation, nous avons le droit à 70db mais il est possible d’en rajouter 9 de plus. Par contre la durée de vie en est réduite.

il sera possible de coupler deux enceintes riva pour avoir un son stéréo, et il est aussi possible de coupler deux appareils sur la même enceinte simultanément.

Untitled-59-1024x633 Test de l'enceinte Riva S de Riva

Pour le sons, les basses de la Riva Audio S sont bien présentes. Et ce grâce à 4 radiateurs qui les renforcent, 2 sur le côté et 2 à l’arrière. De plus, la fonctionnalité Surround ne dénature pas le morceau. Puisque l’algorithme de Riva Audio répartit le son sur les côtés et l’arrière de l’enceinte. Pour les médiums, même combat, nous les entendons parfaitement. La puissance est au rendez-vous avec un son équilibré ! En effet, même lorsque la Riva Audio S est poussée au maximum, elle ne sature pas. Aucun grésillement non plus et c’est un gros plus pour ce produit! Les modes puissance (+ 4 dB) et Phono (+ 9 dB) sont également bienvenus (et rares), d’autant qu’ils ne s’accompagnent pas d’une arrivée de distorsion.

Spécification technique

Riva-S Test de l'enceinte Riva S de Riva

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.