Death Stranding sorti plus tôt en Novembre, les fruits ont-ils tenu la promesse des fleurs ? Nous partageons notre avis global sur ce jeu

Death stranding : espérances Vs réalités!

Annoncé depuis 2016 comme une révolution dans l’univers du jeu vidéo, Death stranding est enfin parvenu dans la main des joueurs de PS4 ce 8 Novembre 2019. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a le hype des jeux vidéo marquants. Mais toutes les promesses faites aux joueurs ont-elles été tenues ? Nous faisons le point dans cet article. 

Un graphisme saisissant et une bande-son de qualité

S’il y a une chose sur laquelle la plupart des joueurs seront d’accord, c’est l’univers graphique de Death stranding, qui ne laisse pas de marbre.  La bande-son est nette et digne de Hideo Kojima, l’éditeur de la saga Metal Gear Solid (MGS). C’est presque aussi jouissif qu’un casino en ligne bonus sans dépôt, et c’est peu dire. Les puristes l’adoreront.

Un scénario marquant, mais complexe

Death stranding est un jeu qui met en exergue l’Amérique après l’apocalypse. Le challenge, pour Sam le héros,  sera donc de trouver le moyen de connecter les survivants, tout en surmontant des obstacles, dont certains sont naturels. Le héros se présente comme un livreur qui porte diverses sortes de paquets, dans le but de faire resurgir la vie dans cet univers de chaos. Toujours dans sa quête, il trouve un bébé encore dans son enveloppe, dont le généreux don de détecter les fantômes, sera lui très bénéfique. Et ce n’est pas tout. De nombreuses surprises ne cessent de surgir, rendant l’histoire assez épique.  Sur le plan scénaristique, l’éditeur s’en sort plutôt bien, avec une histoire marquante, qui interpellera le joueur aussitôt son mode ‘Play’ activé. Étant un mix entre le cinéma et le jeu, certains joueurs auront peut-être du mal à s’intégrer rapidement. Mais quelques épisodes plus tard, ils s’impliqueront assez vite. 

death-stranding-1024x557 Death Stranding - En attendant le test

Death stranding, c’est surtout un concept original qui séduit de nombreux amateurs et journalistes spécialisés. Le concept post apocalyptique, avec des fantômes, et l’acteur Norman Reedus en qualité de héros, offre un mélange dans lequel les fans de science fiction se retrouveront assez vite.

A lire aussi :
Control - Trailer du mode Histoire

Un gameplay pas très enthousiaste

La grande déception de Death stranding est sans doute le Gameplay. Les puristes auront du mal à laisser libre cours à leurs passions, en raison de l’univers légèrement fade du jeu. L’idée est bonne, avec un monde ouvert, des livraisons passionnantes semées d’embuches, les pluies surnaturelles, et un combat humain, mais le rendu ne semble pas très engageant. Comme quoi, entre une série cinéma et un jeu, il va falloir choisir. C’est un point de vue global, quoique certains s’y sentiront comme dans leurs univers privilégiés.

N’hésitez donc pas à le tester et en faire votre propre idée. Ce jeu étant unique en son genre, son expérience ne sera jamais inutile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.