Selon la Commission Européenne , le SMS, jugé trop peu sécurisé, délivrant un code pour valider nos achats sur Internet devra être remplacé avant septembre 2019.

L’Union européenne veut renforcer la sécurité des transactions en ligne. Des conditions plus strictes d’authentification des acheteurs sont par conséquent en cours d’introduction en Europe. Utilisé pour vérifier près de 85% des paiements sur Internet, le SMS (dit SMS-OTP pour «One Time Password») devra être remplacé par des systèmes d’identification plus performants.

C’est donc une véritable petite révolution qui est en train de se produire que ce soit pour la sécurité des transactions ou le contrôle d’identité auquel Jouve participe. Si le contrôle d’identité a toujours été fait par des humains (avec des obligations de déplacement,  de vérification et de délais), de nombreuses contraintes poussent cette vérification d’identité à effectuer sa propre transition numérique.

Vérification : de nouvelles attentes

Si la vérification d’identité emboîte le pas à d’autres processus et se digitalise, c’est qu’il s’agit du résultat des pressions exercées par deux sources différentes. D’une part, les besoins de sécurité et de conformité aux régulations des sociétés ; de l’autre, les attentes des consommateurs et clients.

Un marché en pleine croissance et en quête de solutions digitales

Une raison clé de l’apparition de solutions mobiles de vérification d’identité est l’émergence de secteurs ayant besoin presque exclusivement de solutions digitales. La transformation de l’économie de services ces dernières années a vu évoluer les plateformes et entreprises nécessitant une vérification d’identité. Traditionnellement, les secteurs les plus concernés par le besoin de vérifier l’identité de leurs clients sont les secteurs bancaires, d’assurance, et de télécom. On voit aussi émerger un certain nombre de nouveaux acteurs qui ont besoin de solutions digitales :

  •  La location de voiture.
  • Les sites et applications de rencontre.
  • Les services de l’économie collaborative.

Une estimation récente de l’OWI (One World Identity) est que le marché de l’identité se chiffrerait à 30 milliards de dollars. En effet, à la fois les acteurs traditionnels et les nouvelles plateformes ont des besoins de vérification d’identité qui ne peuvent pas être satisfaits par un processus traditionnel. Il y a donc besoin d’une solution digitale. x1080-fJG Jouve propose une solution pour l'après SMS-OTP

Les solutions proposées et Jouve Mobile Capture

Face à cette opportunité de réinventer la vérification d’identité pour obtenir un service mobile, un certain nombre de solutions ont été développées, et c’est pourquoi le groupe Jouve a mis  en place une solution simple et efficace :
La première de ces solutions est biométrique. Il s’agit dans ce cas de figure de passer outre  du document d’identité et de présenter une preuve biométrique de son identité au smartphone. Il peut s’agir notamment d’une empreinte digitale, ou bien d’un scan de l’iris. Ces deux solutions sont très sûres d’un point de vue sécurité ; cependant elles présentent des inconvénients notables. Le premier est qu’elles nécessitent l’accès à un détecteur  d’empreintes ou à un bon appareil photo, ce qui n’est pas toujours possible. Le deuxième est qu’elles ne sont pas compatibles avec des documents non biométriques, comme un permis de conduire ou bien un justificatif de domicile, et nécessitent l’accès à une base de données biométriques, ce qui est loin d’être universel. Il s’agit donc d’une solution qui n’est pas encore d’actualité.

La deuxième est la vérification grâce à la fonctionnalité dite « Near-Field Communication » (NFC) que possèdent certains smartphones. La NFC permet de lire les puces de pièces d’identité, en faisant donc un moyen de vérification très efficace. Cependant, cette solution se heurte à deux obstacles. Le premier est que certains smartphones, surtout ceux qui sont en bas de gamme, ne disposent pas de fonctionnalité NFC. Le deuxième est qu’un nombre de pièces d’identité ou de documents comme le permis n’ont pas de puce. Cette solution n’est donc pas adaptée pour un grand nombre de produits.

mobile-capture Jouve propose une solution pour l'après SMS-OTP

C’est ainsi que le groupe Jouve a pu développé sa propre application : Jouve Mobile Capture,
vérification par photo. Avec les technologies OCR avancées, le client peut prendre une photo  du document ou de la pièce d’identité, et un logiciel peut confirmer qu’il s’agit bien d’un vrai document. Lorsqu’il s’agit d’un contrôle d’identité, cette solution peut aussi demander à l’utilisateur de prendre une photo d’eux-mêmes (un « selfie ») et compare ensuite, grâce à  un logiciel fondé sur le machine learning, cette photo à celle présente sur le document. C’est une solution qui permet d’obtenir une réponse en une minute, au lieu de quelques heures ou jours pour une vérification traditionnelle.

« Ainsi la nouvelle application Jouve Mobile Capture est munie d’une fonctionnalité de sécurité qui permet de s’assurer que l’utilisateur est une vraie personne. La prise de photo intègre un test de vivacité (« liveness test ») dans lequel la personne effectue une série d’actions pour prouver qu’il s’agit bien d’elle. Cela permet, associé avec une expertise en reconnaissance de documents et d’image, d’offrir un service de qualité, rapide et fiable, à tous les acteurs qui veulent opérer dans un monde numérique. » indique Jean-Michel Périgois, Responsable Solution Marché Banque et Assurance chez Jouve.
Ainsi, Jouve travaille dans la dématérialisation des changements d’adresse pour une banque ou la mise en place des demandes de devis en ligne pour une société d’assurances. Ces solutions ont pour objectif de faciliter la vie des consommateurs comme des entreprises qui les mettent en place.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.