Avec Ratchet et Clank: Rift Apart, Sony signe une exclusivité PS5 haute en couleur ! Je ne suis pas sans cacher un certain entrain ! J’avais littéralement adoré le précédent jeu sur Playstation 4 ! De part son ambiance légère, ses notes d’humour efficaces, le titre était pour moi un must have de la précédente génération. Reste à savoir si Insomniac aura sublimé sa licence !

Fiche Technique du jeu

ratchet-and-clank-rift-apart-jaquette-11-02-2021_0900973609-886x1024 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart
  • Éditeur : Sony Interactive Entertainment
  • Développeur : Insomniac game
  • Date de sortie : 11 juin 2021
  • Genre : Plates-formes, action-aventure, shooter
  • Mode de jeu : Solo
  • Plateforme : Playstation 5
  • PEGI : 7+
  • Test réalisé sur PS5
RatchetClank00015-1024x576 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart

Histoire de Ratchet et Clank: Rift Apart

Ratchet et Clank: Rift Apart se situe quelques temps après la fin du dernier jeu. L’histoire débute par un évènement organisé pour célébrer la victoire de nos deux héros sur le Dr. Nefarious. Clank, pour permettre à Ratchet de voyager dans les dimensions pour retrouver d’autres Lombax, lui offre un Dimensionateur ! L’appareil doit permettre, comme son nom l’indique un peu, d’ouvrir des portes vers d’autres dimensions. C’était sans compter ce cher Nefarious qui, en dérobant le dimensionateur, dérègle et casse celui-ci et provoquera un véritable chaos ! Avec les frontières entre les différents univers en plein effondrement, Ratchet séparé de Clank cherchera à le retrouver par tous les moyens. Pendant ce temps, ce dernier trouvera avec Rivet, une nouvelle alliée Lombax de choix ! Tous nos héros seront déterminés à partir en quête pour réparer les dégâts causés par le Dr. Nefarious dans une dimension où ce dernier s’est autoproclamé empereur.

Mon avis sur ce scénario et la narration associé est plutôt positif. Sans être particulièrement surprenant, la trame narrative est cohérente et on se prend volontiers à l’aventure. L’arrivée de nouveaux personnages comme Rivet, la jolie demoiselle Lombax, apporte un petit vent de fraicheur sur la licence. Avec un déroulement proche d’un film d’animation classique, l’histoire avance à bon rythme et l’intérêt reste permanent.

A lire aussi :
Mon avis sur MotoGP 21 - Version 1.5 ?
RatchetClank00056-1024x576 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart

Graphismes et Ambiance de Ratchet et Clank: Rift Apart

L’ambiance visuelle de Ratchet et Clank: Rift Apart est juste exceptionnelle !!! Et je pèse mes mots. Véritable démo technique de la PS5, nos deux Lombax parcourent des univers haut en couleur et vraiment variés. La machine de Sony n’en est qu’à ses débuts mais pour autant, le travail accompli par les développeurs est parfait en tout point. Bien sur, l’univers de Ratchet ne permet pas de faire de l’hyper réalisme mais les décors proposés sont tout simplement magnifiques.

Des options de personnalisation vous permettront de régler les graphismes selon deux choix :

  • performance : Ray Tracing actif, résolution des éclairages et des effets plus faibles et affichage en 60 fps.
  • fidélité : éclairage et effets visuels elevés avec un affichage en 4K et 30fps
RatchetClank00044-1024x576 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart

Si vous disposez d’un téléviseur 4K, je vous conseille vraiment le mode fidélité ! Le rendu est tout simplement exceptionnel et sans doute jamais vu sur console. Le souci du détail est omniprésent tant sur les effets visuels que sur les éléments présents sur les différents plans.

Gameplay de Ratchet et Clank: Rift Apart

Côté Gameplay, pour les joueurs ayant déjà joué au précédent opus, ne cherchez pas de nouveautés, il n’y en a pas. A mi chemin entre un shooter, action-aventure et plateforme, Ratchet et Clank: Rift Apart propose des parcours couloirisés avec certains niveaux plus ouverts. Les codes du genre ne sont pas bouleversés et le côté répétitif peut vite s’instaurer. Plusieurs planètes aussi riches que variées sont à visiter et certaines séquences très dynamiques sont particulièrement exaltantes.

A lire aussi :
Mon avis sur Returnal

La variété des armes permet de changer un peu sa façon de jouer. Plus vous utiliserez une arme, plus vous aurez accès à de nouvelles possibilités d’évolution. En effet, au fil de l’aventure, vous pourrez collecter des éléments améliorer vos armes. Dans l’ensemble, j’ai trouvé que les développeurs ont été un peu moins imaginatifs que pour le précédent Ratchet et Clank. Néanmoins, vous aurez tout de même quelques armes originales et d’autres quasi inutiles ! Dépensez donc vos boulons avec attention.

A noter que le retour haptique est vraiment sympathique et accentue le sentiment d’immersion. Cependant, lors des séquences de shoot parfois longues, il pourra facilement énerver les gens qui partage la pièce tant la manette s’avère bruyante. Cette option peut être désactivée dans les paramètres.

Des séquences de jeux différentes avec Glitch ou Clank vous permettront également de changer un peu d’ambiance. Pour la première, on reste sur un shooter et donc le dépaysement n’est pas totalement au rendez vous. Vous devrez y dégommer des nids à virus pour réparer des systèmes informatiques corrompus.

Pour les phases avec Clank, on sera sur une optique de casse tête à résoudre qui pour le coup, propose quelque chose de littéralement différent. Des séquences de variations dimensionnelles de Clank suivent un chemin qu’il vous faudra tracer vers un portail. Pour ce faire, il vous faudra interagir avec des éléments du parcours au moyen d’orbes de type neutre, positive ou négative. Selon le placement de ces dernières, les Clanks pourront ouvrir le passage dimensionnel.

RatchetClank00091-1024x576 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart

Plusieurs niveaux de difficultés sont proposés et dans l’ensemble le jeu reste plutôt simple. Là aussi, je vous conseillerai de jouer avec un niveau de difficulté élevé pour profiter un maximum de l’aventure. Enfin, vous pourrez collecter des objets comme les boulons dorés, des ours en peluche particulièrement bien cachés. Egalement accessibles sur certaines planètes, des pièces d’armure ou sphère à récupérer pour améliorer votre équipement.

A lire aussi :
Mon avis sur Resident Evil Village

Conclusion

L’aventure m’a beaucoup plu. Avec une ambiance légère et tellement fun, Ratchet et Clank: Rift Apart mérite vraiment le détour. Véritable vitrine technologique pour la playstation 5, le nouveau titre d’Insomniac n’en reste pas moins un must have pour cette plateforme. Les différentes planètes à visiter sont toutes plus belles les unes que les autres et le gameplay dynamique en fait un titre phare! J’ai adoré et je ne peux que vous conseiller de tenter l’aventure si vous avez la chance d’avoir une PS5.

RatchetClank00100-1024x576 Mon avis sur Ratchet and Clank: Rift Apart

Ratchet and Clank: Rift Apart

62.90
9.3

Histoire

8.0/10

Graphismes

10.0/10

Gameplay

9.5/10

Ambiance

9.5/10

Les +

  • Graphismes
  • Ambiance
  • Gameplay
  • Fun

Les -

  • un peu répétitif
5 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments