Mon avis sur Ride 3 – Un opus fracassant, enfin !

Ride 3 l’a fait, se rapprocher d’un maximum de l’esprit Tourist Trophy ! Après des années de misère sur un jeu “complet” de moto, le studio italien Milesstone l’a réalisé. Créer un jeu avec diverses épreuves, diverses motos, récentes et anciennes, un vrai plaisir quoi.

Tout d’abord il faut dire que cette série n’est pas toute jeune et que Milestone n’en est pas à son premier jet. Le premier opus étant sorti en 2015. De nos jours, c’est à dire fin 2018, nous en sommes maintenant au troisième opus. Là-dessus on peut dire que le studio italien a parcouru pas mal de chemin jusqu’à aujourd’hui. De fait, les jeux de course moto sortis récemment ne montrent qu’une facette de la moto (TT Isle of Man, MXGP Pro …). Ici dans Ride 3, tout est possible ! C’est un Gran Tourismo version bécane et on peut dire que ça arrache sévère ! Milestone utilise le moteur Unreal engine 4 de la plus belle façon qu’il soit aussi. C’est beau, c’est fluide bref un régal.

Pour preuve et pour vous mettre l’eau à la bouche cette petite vidéo, évitez de baver s’il vous plaît :

Fiche technique de Ride 3

ride3_pegi-1024x520 Mon avis sur Ride 3 - Un opus fracassant, enfin !
  • Plateformes : PS4 – Xbox One – PC
  • Développeurs : Milestone
  • Moteur 3D: Unreal Engine 4
  • Distributeurs : Milestone
  • Date de sortie : 30 novembre 2018
  • PEGI : +3ans
  • Genre : Course
  • Test réalisé sur PS4 Pro à partir d’une version éditeur
  • Site officiel : Jeu Ride 3

Scénario de Ride 3

Ride 3 est un jeu de course de moto à la sauce Gran Tourismo. Je m’explique, vous prenez le fonctionnement d’un GT que vous portez pour des motos et vous avez le jeu Ride 3. Donc, que ça fait du bien d’avoir des engins variés, autant que des courses et un école de pilotage. De même, vous avez aussi la possibilité d’améliorer vos bécanes de manière très fine et pointue !

Pour commencer, vous lancez Ride 3 et vous êtes directement propulsés dans une course pour que l’on vous explique comment piloter votre bolide. A la suite de cela, on vous offre votre première moto et 10 000 crédits. Ils vont vous servir soit à acheter une nouvelle monture, soit pour optimiser l’actuelle. Quoi qu’il en soit, vous vous retrouvez ainsi dans votre “garage maison”. Êtes-vous prêt à manger des kilomètres et des kilomètres de piste, à engranger les victoires et à collectionner toutes ces motos ? Moi je dis oui !

A lire aussi :
Concrete Genie ou un nouveau chef d’œuvre sur PS4

Dans Ride 3 c’est du classique, chaque moto possède des Points de Performances (PP). Pour participer au championnat, vous devez avoir le bon engin, les PP correspondant à la limitation de la course et un nombre défini d’étoiles.

Donc, plus vous gagnez de courses, plus vous engrangez d’étoiles qui vous permettront ainsi de débloquer d’autres championnats. Par la suite, vous évoluez de course en course en débloquant des motos de plus en plus puissantes.

A lire aussi :
Borderlands 3 - Découvrez mon avis sur le 3em Opus de la franchise

Comme dans GT, n’oubliez surtout pas d’upgrader vos motos, cela vous permettra de mettre toutes les chances de victoire de votre côté. Cela fait vraiment plaisir de pouvoir customiser son engin de manière très pointue comme dans Gran Tourismo ! Cela va des pistons en passant par les disques de frein, les suspensions, les pneus. Bref c’est un vrai régal. Plus de 500 pièces à optimiser.

Avec plus de 230 motos, 70 motos en DLC, 7 catégories de moto et plus de 30 circuits vous n’allez pas vous ennuyer. Je vous le garantis et tout cela de jour comme de nuit.

Mode de jeu de Ride 3

menu-1024x576 Mon avis sur Ride 3 - Un opus fracassant, enfin !

Voici ci-dessus et ci-dessous les différents menus de Ride 3. La navigation est facile et l’on retrouve les modes essentiels du jeu : un mode Carrière, un mode arcade. Seul point décevant, il n’y a pas d’écran partagé.

Graphisme – Son – Mode photo

Ride 3 utilise le moteur Unreal Engine 4, les rendus graphiques sont du plus bel effet de jour comme de nuit. De ce fait, même lorsque les éléments naturels se déchainent vous prenez plaisir à conduire. Les circuits sont divers et variés. Ce qui vous amènera dans des villes pour des tracés urbains, mais aussi en Allemagne sur le très célèbre Nürburgring. Vous passerez aussi par des circuits pour des motos de type “supermotard” avec quelques sauts et autres pièges.

Les motos sont très bien modélisées, dans notre garage, on prend plaisir à admirer nos bolides. Des motos de légende vont passer entre vos mains tout comme des morceaux d’histoire. Quoi qu’il en soit, une moto 2 temps des années 70 n’a pas du tout le même comportement et la même sonorité qu’une moto 4 temps de 2018.

A lire aussi :
Mon avis sur Death Stranding - un nouveau genre ?

Vous prenez donc plaisir à faire rugir votre monstre mécanique car les sonorités sont fidèle à la réalité.

A lire aussi :
Mon avis sur Moto GP 19 - Faisons brûler la gomme !

A fond de 5 dans une légère courbe, vous pouvez même arrêter le temps pour faire de magnifiques clichés de vous à plus 300 Km/h. En définitive, le mode photo met bien valeur, le soin apporté aux circuits tout comme aux motos.

De même, les courses de nuit sont aussi quelque chose à vivre ! En effet, on est vraiment immergé dans notre course. De surcroit, les différentes caméras poussent le vice jusqu’à la vue casque pour un réalisme et une immersion encore plus poussés.

Jouabilité – Physique – Réglage – IA de Ride 3

Ride 3 est un titre abordable, qui saura plaire aussi bien aux fans de moto qu’aux néophytes. Pour cela, il suffira de jouer sur la difficulté du titre pour satisfaire chacun. Une possibilité de revenir en arrière existe aussi en cas de sortie de piste malheureuse dans le dernier tour d’une course.

Le gameplay est très intuitif et nos motos nous répondent au doigt et à l’œil. Côté physique rien à signaler. Dans ce jeu, tout est paramétrable. En effet, plus vous avez d’aide et moins vous gagnez de bonus.  Suivant les réglage choisis, il vous faudra alors faire attention à chaque virage, sous peine de sortir du tracé à la moindre inattention.

Dans Ride 3, il y a vraiment le souci du détail. Autant pour la customisation graphique de votre moto que pour les réglages ou les améliorations. Pour dire, vous pouvez même changer l’huile de votre moteur ! Il est aussi possible de personnaliser votre pilote.

A lire aussi :
Mon avis sur Control - Prenez le Control !

Côté IA, j’ai été surpris. En effet, j’ai relevé une difficulté extrême lors de course de type “supermotard” sur de très petits circuits très tortueux. En conséquent, j’ai dû passer d’une difficulté de 85% à minimale, tant je n’arrivais pas à boucler la course en première position (très frustrant).

A lire aussi :
Mon avis sur Medievil - Qu'apporte la version remasterisée 2019 ?

Par ailleurs, si vous mettez un trou à vos adversaires, Ride 3 vous proposera d’élever la difficulté du titre pour un plaisir de jouer plus grand.

Conclusion sur Ride 3

En définitive, Ride 3 m’a clairement régalé et j’ai eu la banane durant toutes mes sessions de jeu. Cela faisait longtemps que je rêvais d’un titre de ce genre sur ma console favorite, Milestone l’a fait. Vous allez pouvoir collectionner, modifier à volonté vos bolides. J’ai pu tester de nombreux jeux de course typés moto, mais celui-ci les rassemble tous : du supermotard à la moto de course, en passant par des roadsters et des anciennes motos. La nostalgie me rattrape, et je me souviens du nombre d’heures de jeu passées sur Tourist Trophy qui avait été fait, rappelons-le, par les papas de Gran Tourismo. Tout cela pour vous dire que Ride 3 a été développé avec soin et que le plaisir est là !

course_pluie_arriere-1024x576 Mon avis sur Ride 3 - Un opus fracassant, enfin !

Test de RIDE 3
85 %

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.