Nous voici 5 ans presque jour pour jour après la sortie du premier opus de la licence : Horizon Zero Dawn. Courageuse et profondément attachante, Aloy se présentait comme la digne descendante de nombreux héros de jeux vidéos. Depuis l’annonce de la sortie d’une suite qui plus est sur la nouvelle plateforme de Sony, nous n’avions qu’une hâte, celle de retrouver cette ambiance si spécifique à Horizon. Je vous propose donc de voir quels sont les différents points qui m’auront marqué durant ce test de Horizon Forbidden West. Il a été rédigé après une bonne vingtaine d’heures de jeu.

Fiche du jeu Horizon Forbidden West

  Edité par Sony   PEGI 16
  Développé par Guerrilla Games   Fourni par l’éditeur Oui
  Date de sortie 18/02/2022   Testé sur PS5
  Plateformes   PS5/PS4   Style Action RPG, aventure
  Trophées/Succès Voir la liste des trophées et succès

Histoire

Horizon Forbidden West se situe 6 mois après la fin du premier opus. Après la victoire face à Hadès, Aloy est en quête d’une solution pour stopper la progression de la nielle. Cette dégénérescence rougeâtre qui prolifère sur les terres sauvages et menace la vie d’une nouvelle extinction. Le meilleur moyen serait de réactiver Gaya et la terraformation d’Aube Zero, le système permettant à la terre de conserver un écosystème viable pour le genre humain. Mais Aloy n’a d’autre solution que de partir dans l’ouest prohibé pour tenter de retrouver, en ces terres lointaines, une copie de Gaya. Elle pourra ainsi l’utiliser pour stopper la dégradation de l’état général de la terre. Entre le dérèglement climatique et le comportement agressif excessif des machines, la situation n’a de cesse de se détériorer. Aloy devra mettre à nouveau ses talents au service de l’humanité.

HorizonII00044-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Elle sera accompagné dans ses pérégrinages par d’anciens alliés mais trouvera également sur ces terres occidentales hostiles, de potentiels renforts de choix. Ces derniers seront des atouts précieux car ses opposants seront égalements nombreux.

Plus que des mots, je vous propose de (re)découvrir le trailer officiel de l’histoire d’Horizon Forbidden West.

Mon avis, bien qu’il puisse s’avérer subjectif, n’en demeure pas moins très positif. De manière assez globale, l’histoire est bien construite et la suite des aventures d’Aloy s’avère cohérente. Avec une dimension bien plus orientée science fiction que le premier épisode qui pour moi, préfigurait davantage du genre d’anticipation, certains aspects du scénario dépassent clairement les limites fixées auparavant.

J’ai trouvé que la première partie, prétexte à une phase de tutoriel, était assez lente et l’on peine quelque peu à rentrer dans l’histoire. Aloy, peut être lassée et découragée par ses échecs pour trouver une copie du code originel de Gaya, voit son caractère quelque peu dénaturé par rapport à l’impression bienveillante qu’elle nous avait laissé par le passé. Bien heureusement, l’intérêt autour de l’histoire principale est grandissant. Au fur et à mesure de l’avancement, on retrouve une Aloy toujours aussi vaillante mais surtout porteuse d’un espoir retrouvé.

Déroulement

La narration, au travers des phases de dialogue avec les différents personnages est bien menée. Même si par moment, l’abondance de textes et d’échanges avec les personnages peut paraître rébarbative, les différents écrits ou séquences audios trouvés apportent du fond et donnent corps à l’ensemble.

A noter que les quêtes secondaires ont fait montre d’un réel effort scénaristique et j’ai pris un réel plaisir à mener au bout certaines missions tant elles permettent d’aborder l’aventure sous d’autres formes. J’ai particulièrement apprécié le grand nombre de références à des évènements passés et autres éléments historiques parsemés par ci par là.

Personnages

C’est avec plaisir que l’on retrouve une belle myriade de personnages issus du premier opus à retrouver comme Varl, Petra, Erend, Silens et son ambiguïté persistante… Mais, il faut bien l’avouer, de nombreux nouveaux alliés croiseront la route d’Aloy avec aussi de nouveaux ennemis. La plus charismatique sera pour moi Regalla. Guerrière rebelle et sauvage issue des contrées de l’ouest prohibé, elle incarne à perfection l’opposé d’Aloy. Antagoniste toute trouvée d’Horizon Forbidden West, j’ai hâte de voir quelle évolution relationnelle sera proposée par l’histoire.

A lire aussi :
Mon avis sur MXGP 2021
HorizonII00011-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Enfin, comment évoquer les personnages sans parler également de ceux sans qui l’humanité et la vie sur terre n’existeraient plus, les machines. Il faut bien l’avouer, le bestiaire mécanique s’est grandement étoffé. Avec à la fois de nombreuses nouvelles machines plus dangereuses que jamais, Horizon Forbidden West développe davantage les caractéristiques de certaines d’entre elles. Chacune disposant de forces et faiblesses, il faudra étudier scrupuleusement votre focus avant de combattre.

Graphismes et ambiance

HorizonII00045-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Comme vous avez pu le voir si vous avez visualisé les différentes vidéos disponibles ou captures du jeu, Horizon Forbidden West est graphiquement sublime. Une véritable fresque vivante s’offre aux joueurs. Tant sur le plan de la dynamique des cycles de la journée, des particules volantes et des aléas climatiques des différentes zones explorées. De mémoire d’homme, on a rarement vu un monde ouvert aussi beau. Et même si ces quelques descriptifs peuvent paraître dithyrambiques, je le dis avec toute l’objectivité qu’il est possible d’avoir. Bien évidement, le jeu n’est pas exclu de tout défaut. J’aurai l’occasion d’y revenir mais au sujet des décors, je n’ai jamais vu de jeu aussi magnifique. A chaque phase d’exploration ou lors de l’avancement dans l’histoire, on a envie de s’arrêter quelques secondes pour prendre le temps d’observer et tout simplement contempler le monde qui nous entoure. Vous pourrez également vous balader dans d’anciennes villes emblématiques de l’ouest américain et bien connues de notre époque actuelle.

La profondeur de champ est saisissante et la qualité des effets lumineux impressionnante de réalisme. Tous ces éléments pourraient parfaire à merveille le cadre si il n’était pas quelque peu entaché de petits défauts. Je ne saurai dire s’il s’agit de bugs mineurs amenés à être corrigés ou s’il s’agit de problèmes liés au moteur « decima ». Toujours est il que j’ai pu constaté par moment, des imprécisions dans les textures, des problèmes de rafraichissement d’image avec un affichage des éléments de décors parfois saccadés y compris au premier plan.

Malgré tout, le rendu visuel global est époustouflant.

HorizonII00052-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

A noter la présence de deux modes d’affichage, l’un axé sur la performance et 60fps, l’autre orienté résolution avec 30fps mais avec une recrudescence de détails visuels. Le premier met donc l’accent sur la fluidité au détriment de certaines qualités de textures, filtres, particules. Le second proposera une qualité d’affichage sans pareil, j’ai personnellement opté pour ce choix car le rendu est vraiment à couper le souffle.

Animations

Comme précisé un peu plus haut, Horizon Forbidden West n’est pas dénué de quelques défauts plus ou moins gênants. En phase de découverte, calme et sans animosité, l’animation des personnages, des mechas et des animaux reste tout à fait fluide même à dos de montures sur lesquelles la sensation de vitesse est très bien matérialisée. Cela se gâte nettement en phase de combat.

HorizonII00034-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

En effet, les mouvements sont tout à fait cohérents dans leur composition mais s’avèrent parfois improbables dans leur dynamique. Au détour d’un combat rapproché, il n’est donc pas rare de voir Aloy réaliser une attaque de lance avec une amplitude défiant toutes les lois de la physique. De même certaines machines vont se retrouver hors champs après un saut ou une attaque direct. De mémoire, cela pouvait déjà se présenter dans Horizon Zero Dawn. Dommage de n’avoir pas aborder la cohésion des combats rapprochés avec un peu plus de soin.

Attention, là encore, il s’agit bien entendu d’une impression qui m’est propre et je tiens à vous rassurer, ces quelques soubresauts impromptus n’entachent en rien le plaisir du corps à corps avec notre guerrière aux cheveux de feu.

Ambiance sonore

La bande son et les effets spéciaux sont au rendez vous. Les sonorités propres à Horizon sont présentes et rappellent l’univers que nous avons connu quelques années auparavant. Nul doute que les joueurs qui ont déjà incarné Aloy verront une légère nostalgie les animer. Là aussi, certaines séquences seront plus rythmées en fonction du contexte accentuant la sensation d’immersion.

A lire aussi :
Horizon Forbidden West - Détail du Patch 1.06

Quelques options de personnalisation sont disponibles. Si vous n’êtes pas fan comme moi des sons issus des manettes, je vous suggère de désactiver les effets sonores associés : « activation ou désactivation du focus, la lance qui fend l’air, la corde de l’arc qui se tend… Non seulement cela peut être désagréable pour votre entourage mais je trouve que la qualité des hauts parleurs des manettes n’est pas terrible.

Gameplay

Côté Gameplay, les bases du premier opus restent les mêmes. La prise en main est vraiment simple, le changement des différentes armes et projectiles se fait toujours via une roue. Le pad directionnel permet également de switch entre les pièges, soins et potions. Des accès rapides plutôt pratiques sont disponibles y compris pour la fabrication des différents consommables et munitions.

HorizonII00056-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Exploration

Comme dans tout jeu en open word qui se respecte, Horizon Forbidden West propose une exploration presque sans limite. A mesure que vous vous baladerez dans l’ouest sauvage, vous n’aurez de cesse de tomber sur des activités, artefacts, personnages alliés ou ennemis. Chaque zone propose une ambiance différente et même si l’esprit d’ensemble reste omniprésent, les peintures qui s’offrent à nous sont toutes époustouflantes.

HorizonII00049-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Néanmoins, en alliant casses tête, combats, parcours, infiltration, récolte et chasse, impossible de s’ennuyer et une petite partie rapide se retrouve facilement transformée en session de jeu un peu trop longue ! Si vous souhaitez tout simplement errer sans but précis, vous n’aurez aucune peine à finalement trouver quelque chose à faire ou à observer. Un vrai plaisir qui, sans égaler Red Dead Rédemption, saura sans aucun problème vous combler. Petit bémol néanmoins concernant les loots que l’on pourrait trouver lors de nos balades. Je trouve qu’elles auraient mérité d’être un peu mieux récompensé avec des éléments de qualité rare ou mieux encore.

Equipement

A l’instar du précédent opus, vous pourrez vous doter d’armes et d’armures plus ou moins efficaces et résistances. Votre équipement pourra également être amélioré mais il faudra désormais vous rapprocher d’un établi disponibles dans la plupart des camps. Certaines améliorations nécessiteront tout de même des pièces bien spécifiques et parfois difficiles à trouver.

Côté nouveauté, Horizon Forbidden West nous propose des évolutions cosmétiques avec des peintures tribales pour le visage ainsi que des teintures pour nos armures.

Des jouets particulièrement utiles nous permettront d’accéder à de nouvelles zones ou d’accéder à des trésors cachés. Voici les deux premiers (oui, il y en a d’autres…) que vous débloquez assez rapidement au début de l’aventure :

HorizonII00059-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !
  • L’attracteur : Outil indispensable à l’exploration, il s’agit d’une sorte de grapin dont la corde est rétractable et que même Batman pourrait vous envier. Grâce à lui, vous pourrez sauter vers des points d’attache éloignés, créer des chemins en tirant sur certains éléments de structure, ouvrir des aérations ou encore tirer certains objets ou coffres vers vous.
  • L’ailegide : Sorte de parachute, l’ailegide vous permet de sauter depuis de très hauts points et planer dans les airs sans peur de vous blesser. Egalement très pratique pour accéder à des zones situées en contrebas de votre position.

Quelques remarques notables quant à l’exploration et aux mécanismes proposés :

  • Escalade : Si quelques montagnes ou pan de roches sont parfaitement accessibles, d’autres sont tout simplement impossibles à grimper. Via votre focus, vous pourrez mettre en surbrillance les points ou lignes disponibles. Pas toujours très logique, certaines textures vous laissent croire que la paroi ou le mur en face de vous peuvent être escalader alors que non. C’est un peu dommage car d’autres jeux bien plus anciens, proposaient vraiment une exploration sans limite.
  • Exploration sous marine : Sans rentrer dans les détails, certaines zones submergées devront être explorées. Je dois avouer que la gestion de la caméra n’est pas géniale. Les mouvements d’Aloy dans l’eau ne sont pas toujours très bien accompagnés. Il est parfois difficile de se sortir de situations notamment sous pression d’un ennemi à proximité.
A lire aussi :
Mon avis sur le nouveau Grid Legends
HorizonII00026-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Combats

Les phases de combats sont vraiment dynamiques et avec de bons reflexes, vous vous en sortirez plutôt facilement face à une machine voir deux. En niveau de difficulté normale, il ne sera pas rare d’être dépassé si le nombre d’opposants est trop important. Mais là encore, l’infiltration est parfois nécessaire. A noter que le niveau de difficulté peut être changé de manière assez rapide dans les options. En fonction de vos préférences de jeu, vous pourrez privilégier le déroulement de l’histoire et agrémenter les combats avec plus ou moins d’adversité.

Mention spéciale à la gestion des nouvelles fonctionnalités de la DualSense. En effet, les vibrations et sons sont assez classiques mais le retour haptique proposé par les gâchettes arrières est vraiment intéressant. A mesure que vous bandez votre arc, la gâchette droite se durcit accroissant le côté immersif dans le jeu.

La fonction de piratage des machines change quelque peu. En effet, débloquer un creuset ne suffira pas toujours pour pouvoir pirater certaines bêtes mécaniques. Leur hack ne sera possible qu’après avoir collecté des pièces spécifiques sur ces mêmes bestioles.

HorizonII00001-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !

Arbre de talents

Une assez grande évolution est proposée au niveau de l’arbre des talents. Si Horizon Zero Dawn proposait 3 branches sans ramification complexe, Horizon Forbidden West s’enrichit d’une belle palette de talents et de capacités spéciales à débloquer. A mesure que vous combattrez, vous pourrez charger une jauge spécifique qui une fois pleine, vous permettra d’utiliser votre « sursaut de bravoure ».

En terme de spécialisation, voici les différentes voies proposées :

  • Guerrier : orienté sur la résistance et le combat au corps à corps. Certaines compétences s’avèrent très utiles mais les combats rapprochés ne sont pas les plus fréquents.
  • Chasseur : améliore les capacités de chasse et de concentration. La plupart des combats se jouant à distance, je préconise une dépense prioritaire sur cette spécialisation.
  • Trappeur : optimise la gestion des ressources pour la confection des pièges et autres consommables. Je préconise ici un usage minimal des points. Il s’agira d’augmenter uniquement le nombre de pièges que l’on peut poser sur le champ de bataille.
  • Survivant : renforce ses compétences de soins. Pas des plus indispensable selon le niveau de difficulté que vous choisirez.
  • Infiltré : améliore sa capacité à rester invisible aux yeux de l’ennemi mais renforce également de manière considérable certaines attaques silencieuses. Sauf si bien évidement, vous privilégiez nettement ce type de gameplay, certaines zones nécessitent de rester particulièrement discret. Il convient donc de dépenser quelques points ici où là.
  • Maître des machines : améliore les compétences de piratage en terme de vie et de force d’attaque pour sa monture. Vraiment pas indispensable.

Contenu

En dehors de la quête principale et des quêtes secondaires évoquées plus haut et à l’instar d’Horizon Zero Dawn, Horizon Forbidden West propose moulte activités annexes. Qu’il s’agisse de zones de chasse, d’objets à collectionner ou encore de ruines à explorer, une grande variété de possibilités sont offertes. Même en allant à l’essentiel, la durée de vie reste vraiment bonne. Il vous faudra compter vingt à trente heures en mode rush et bien davantage en prenant votre temps. L’accroissement du temps de jeu n’est pas vraiment artificiel. Là encore, les activités et quêtes annexes sont variées et intéressantes.

Conclusion

Je peux vraiment vous avouer sans gêne que j’ai pris un grand (énorme?!) plaisir à retrouver Aloy et l’univers si spécifique d’Horizon. Avec quelques évolutions bienvenues comme l’Ailegide ou encore la richesse du contenu proposé, il n’y a pas de place à l’ennui. L’histoire, bien qu’elle mette un peu de temps à démarrer, s’avère intéressante de même que les quêtes et activités annexes. Graphiquement, Guerrilla Games propose un jeu bien conçu avec des paysages à couper le souffle. Bien sur, quelques petits défauts sont présents mais ils sont assez vite gommés par la qualité de réalisation. Il s’agit véritablement pour moi d’un must have sur PS5.

HorizonII00010-1024x576 Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !
horizon-forbidden-west-edition-standard Mon avis sur le nouveau Horizon Forbidden West !
Horizon Forbidden West
Magnifique
10
Note des lecteurs1 Note
10
Les +
Graphismes époustouflants
Histoire cohérente qui en font une suite agréable
Ambiance jungle high tech post apocalyptique
Contenu et durée de vie
Les -
quelques bugs graphiques
personnages secondaires parfois stéréotypés
9.5
Mon ressenti
5 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments