Resident Evil 4 est le remake du jeu iconique sorti en 2005 sur GameCube, qui a révolutionné à son époque les mécaniques du jeu d’action. Il est développé et édité par Capcom qui n’en est pas à son coup d’essai, après les remakes plutôt réussis du 2ème et 3ème épisode.

Bien que les développeurs connaissent leur sujet, le pari est risqué puisque l’attente autour de ce remake était énorme. Est-il possible de sublimer encore plus l’opus originel ? L’esprit de ce jeu mythique a-t-il été respecté sans pour autant le dénaturer ? C’est ce que nous allons maintenant voir dans les lignes qui vont suivre…

Fiche du jeu Resident Evil 4 Remake

  Edité par Capcom   PEGI 18
  Développé par Capcom   Fourni par l’éditeur Oui
  Date de sortie 24 Mars 2023   Testé sur PS5
  Plateformes  Consoles et PC   Style Survival Horror

C’est avec un certain plaisir que nous retrouvons donc Leon S. Kennedy qui vient d’être fraichement promu après les incidents survenus à Raccoon City. Il travaille désormais pour une cellule d’élite sous l’égide du gouvernement américain. En guise d’accueil, il se voit confier une mission de la plus haute importance : récupérer la fille du président des Etats Unis, capturée par une mystérieuse secte qui a élu domicile dans les contrées ibériques d’Europe.

VAMOS A LA PLAGA:

Le jeu propose des mécaniques de gameplay simples, mais efficaces: on se déplace librement dans les 3 grandes zones du jeu (le village, le château et l’île) tout en massacrant des hordes d’espagnols drôlement énervés. Leon se déplace de façon fluide et peut tirer tout en se déplaçant. Les traditionnelles herbes de couleur font leur retour et permettent à notre héros de se soigner, en les combinant pour un effet optimal.

A lire aussi :
Découvrez mon avis sur Stellar Blade

La nouveauté majeure de cet épisode réside dans l’usage du couteau qui permet d’attaquer, de contrer, voire même d’achever les infectés. Cependant, celui-ci n’est pas éternel et s’use au fur et à mesure des coups ou parades… Cet ajout donne au jeu un vrai aspect survie qui est plus que bienvenu. Il est bien entendu possible de le réparer ou de l’améliorer via le fameux marchand présent dans divers endroits. Ce dernier est d’ailleurs une véritable armurerie à lui seul puisque c’est également auprès de lui que vous pourrez vous procurer de nouvelles armes et ressources.

Autre spécificité de ce RE4, la possibilité de donner des ordres à notre chère Ashley. La fille du président qui aura pu agacer certains d’entre vous dans le jeu original, se révèle ici bien moins encombrante et réagi plutôt bien aux directives, ce qui est une excellente chose.
Les QTE, quant à eux, ne sont plus présents et sont remplacés par des phases de gameplay, ce qui ne nuit en rien à l’expérience de jeu, bien au contraire.

ASPECT TECHNIQUE :

D’un point de vue technique, le jeu a été totalement refait, chaque endroit a été subtilement repensé et façonné. Le level design se montre beaucoup plus riche et malin tandis que les temps morts ont été annihilés. Tout est plus fluide et s’imbrique naturellement dans la progression.
Certains passages ont été rallongés et d’autres écourtés mais toujours dans le respect de l’histoire qui est racontée.
Le RE Engine fait encore une fois des merveilles, l’ambiance est folle et les jeux de lumière sublimes. Le moteur donne corps aux différents endroits et c’est un vrai régal pour nos yeux.

A lire aussi :
Découvrez mon avis sur Skull and Bones

Sur PS5, l’utilisateur a le choix entre les traditionnels modes qui misent sur la performance (60 images par seconde) ou fidélité (4K native 30 FPS). Mention spéciale pour le premier, puisque le framerate élevé se montre beaucoup plus agréable dans les phases d’action qui sont, comme vous pouvez l’imaginer, très nombreuses.

C’est un vrai travail d’orfèvre qui a été réalisé par le studio en charge du développement.

DURÉE DE VIE :

Cet épisode dispose d’une durée de vie plutôt solide pour un RE. L’aventure se parcourt en une petite vingtaine d’heures si vous souhaitez simplement suivre le fil rouge de l’histoire. Ce chiffe grossit si vous choisissez un mode de difficulté élevé ou si vous partez à la quête du 100%. Dans ce cas précis, comptez au minimum sur une trentaine d’heures.

Tout ceci sera très certainement rallongé avec l’arrivée probable de contenus additionnels puisque le mode Separate Ways (présent dans le jeu de 2005) n’est pas présent dans la version Day One. Le mode Mercenaries a fait son apparition aujourd’hui même en mise à jour gratuite. Rien n’est perdu.

Resident Evil 4 Remake – Découvrez mon avis du jeu sur PS5!
Mon Avis
RE4 est de retour ! Plus beau, plus horrifique, et plus explosif que jamais... Ce remake est une vraie réussite sur tous les plans et on prend un vrai plaisir à parcourir cette œuvre que certains d’entre vous ont peut-être eu la chance de découvrir en 2005. Tout ce que nous étions en mesure d’attendre de ce titre est là. C’est un véritable hommage au jeu originel. Capcom est parvenu à améliorer tous les points tout en gardant l’essence du jeu. Un réinvention d’excellente facture qui mérite qu’on s’y attarde, qu’on soit ou non un fan de la licence. Le pari est donc réussi haut la main pour ce jeu qui sera, à n’en pas douter, un candidat sérieux pour le GOTY 2023.
Note des lecteurs0 Note
0
Les Plus
Un gameplay peaufiné
Un level design de haut niveau
L'aspect survival lié à la durée de vie du couteau
Une durée de vie solide ...
A revoir
... mais redondante
L'absence du contenu Separate Ways d'Ada Wong
9
Mon ressenti sur Resident Evil 4 Remake

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.