WWE 2k23 est un jeu de catch édité par 2K Sports et développé par Visual Concepts. Il s’agit là de la seconde édition après la refonte du jeu effectuée par le studio entre 2019 et 2022.

Après Rey Misterio l’an passé, nous allons cette année célébrer les vingt ans de carrière à la WWE de John Cena. Il vous accompagnera aux quatre coins du jeu. Un mode de jeu lui est d’ailleurs entièrement dédié.

Le précédent jeu 2k22 avait été acclamé par la critique après une sérié qui s’était totalement essoufflée.

J’ai pu passer plusieurs dizaines d’heures sur l’opus 2k22 en début d’année. Nous allons voir ensemble si le 2k23 apporte de la nouveauté à un jeu déjà qualitatif …

Fiche du jeu WWE 2K23

  Edité par 2K   PEGI 16
  Développé par Visual Concepts   Fourni par l’éditeur Oui
  Date de sortie 17 mars 2023   Testé sur PS5
  Plateformes  PS4/PS5/Xbox/PC   Style Combat/Sport

Techniquement au point

Intéressons-nous premièrement à la partie technique du jeu. Le titre est proposé dans un mode unique en 60 fps. Même si ce gage de fluidité n’est pas indispensable dans ce genre de jeu, on apprécie toujours la performance. La bande son, quant à elle se montre plutôt restreinte puisqu’elle ne comporte que douze musiques différentes, bien que les sons retenus soient de très bonne qualité, avec notamment du Red Hot Chilli Peppers, Post Malone ou encore Metallica, ils se montreront très redondants dans le jeu. Heureusement, il est possible d’ajouter les musiques d’entrée des catcheurs à cette liste pour l’étoffer.

Le roster se compose lui de plus de 180 catcheurs et divas, et ce n’est pas tout. Des packs de dlc gratuit contenant plusieurs catcheurs sont régulièrement ajoutés dans le jeu. La modélisation de ces derniers est de très bonne qualité, et encore plus pour les plus populaires comme Randy Orton, John Cena ou Roman Reigns. Bien que le nombre de combattants proposés soit déjà énorme, on regrettera malgré tout que certains catcheurs désormais affiliés à d’autres fédérations mais ayant construit leur renommée à la WWE et développé celle de cette fédération soient absents. On pense notamment au Big Show, les frères Hardy, Chris Jericho et bien d’autres.

A lire aussi :
Découvrez mon avis sur Rise of the Ronin

Du contenu à profusion

Le jeu propose six modes de jeux, rien de nouveau par rapport à l’opus précédent. On y retrouve le mode exhibition, ou il sera possible de jouer seul ou à plusieurs avec n’importe quel combattant, dans l’arène de son choix, et suivant le type de match désiré. On y retrouve tous les classiques de la WWE comme le money in the Bank, Tables, Ladders & Chairs etc …

Puis vient le mode Showcase, qui est cette année, à l’honneur de John Cena. Dans ce mode de jeu, il faudra bizarrement reproduire les plus grandes défaites … de John Cena. Une suite d’objectif est à réaliser afin que le combat mélange des phases de gameplay avec des séquences videos des combats passés. C’est très bien réalisé et un réel plaisir à suivre. Toutefois le choix de ne faire revivre que les défaites de son égérie annuelle peut tout de même interpeller.

On enchaine avec le mode universe, qui est un mode « saison » solo. Il permet d’enchainer les combats avec le catcheur de son choix. Et à part enchainer les combats, je n’ai pas été convaincu par ce mode de jeu qui sonne bien creux. Il y a tant d’autres modes de jeu plus interessant dans lequel du temps à la place de ce dernier.

Commençons avec le premier des trois, le mode myGM. On y incarne un Manager Général, et le but sera de proposer le show le plus spectaculaire possible. Il faudra y choisir son écurie, y monter son équipe, organiser les combats pour faire en sorte que son show soit meilleur que celui des managers rivaux. Et c’est un des points forts de ce mode, les managers rivaux peuvent être incarnés par des joueurs en local et jusqu’à quatre. Ça promet de très longues soirées sur le canapé à plusieurs !

A lire aussi :
Découvrez mon avis sur Avatar : Frontiers of Pandora sur PS5!

Vient ensuite le mode MyFaction, que l’on peut assimiler à un mode Ultimate Team. Le but sera ici de faire progresser son équipe grâce aux crédits durement gagnés lors des combats, et des défis afin d’ouvrir des packs pour collectionner des cartes de plus en plus fortes et ainsi obtenir le meilleur quatuor de catcheur possible. Chaque superstar est représentée par plusieurs rangs de carte de puissance différentes. On y retrouvera des cartes évolutives que l’on pourra faire progresser en accomplissant des objectifs, mais sinon il faudra passer par la boutique pour obtenir les cartes de niveau supérieur. On est d’ailleurs bridé dans l’évolution puisque toutes les cartes ne sont pas disponibles au lancement du jeu, et les rangs en boutique se débloquent au fur et à mesure que les mois passent.

Puis pour finir, le mode MyRise, qui est le mode carrière du jeu. On peut y incarner soit un catcheur masculin qui est la star montante et qu’il faudra ériger au rang de superstar, ou bien une diva qui est la nièce d’une légende de la WWE qui va devoir se détacher de son nom pour construire sa propre légende. Bien que le lore soit défini de base, il est possible de personnaliser entièrement son combattant, définir son style, compétence etc … Le scénario est plaisant à suivre, et on sent bien notre catcheur monter en puissance au fil des chapitres de l’histoire.

Un Gameplay presque parfait

Vous l’aurez compris, il y a de quoi passer beaucoup de temps dans ces modes de jeu. Mais qu’en est-il du gameplay ? Et bien c’est globalement une réussite, les différents combattants, possèdent des coups uniques, avec des prises uniques. Et ils possèdent chacun des techniques spéciales et finisher signatures. Vu le nombre de combattant, ça représente un travail de titan pour apporter cette diversité. Ajoutez à cela la présence de combo depuis l’opus précédent déjà, et vous aurez en terme de combat, un jeu dynamique qui ne vous laissera pas vous ennuyer. Et il ne s’agit là que de la partie purement combat, il y a toutes les interactions avec le ring, les objets, et les modes de jeu spécifiques avec la mallette à récupérer, le match en cage etc … Le seul reproche que je ferai sur le gameplay est le système de contre, les fenêtres de contre sont beaucoup trop courtes et mal intégrées, l’IA n’est pas soumise aux mêmes règles sur ce point. Et les combats qui paraissaient maitrisés peuvent vite se retourner en véritable calvaire si l’IA nous enchaine sans que l’on puisse vraiment contrer les coups. Je pense que ce point de gameplay pourrait être affiné.

A lire aussi :
Sand Land - Où trouver le jeu au meilleur prix?

L’œil du chasseur sur WWE 2k23

Il y a pas moins de 64 trophées à récupérer dans cet opus et ils sont répartis dans absolument tous les modes de jeux.

Il faudra donc s’investir dans chacun d’eux, et parfois un paquet d’heure. Le jeu est riche en contenu, et il va falloir explorer quasiment intégralement chacun d’eux. On en retrouve 6 en showcase, 5 en universe, 13 en MyFaction, 5 en MyGM et 17 en mode carrière.

Si le défi pour obtenir ces trophées n’est pas insurmontable en terme de difficulté, il faudra toutefois compter une grosse centaine d’heure pour venir à bout de cette chasse. L’avantage sur ce jeu, est que le temps passe très vite.

WWE 2k23 – Découvrez mon avis du jeu sur PS5!
Mon Avis
WWE 2K23 est incontestablement le meilleur jeu de catch qu'on ait connu jusqu'ici. Le contenu est très généreux, catcheurs, modes de jeux, arènes, tout y est et tout y est bien fait. Le gameplay est globalement très réussi, avec une variété de coup et d'interaction impressionnante. Cependant, j'aimerai personnellement un système de contre moins frustrant que celui qui est en place. A voir si le studio arrivera encore à sublimer son jeu, ou si le plafond de verre est atteint.
Note des lecteurs1 Note
8.8
Les Plus
180 catcheurs !
Belle modélisation des catcheurs et arènes
Gameplay variés
Des modes de jeu à profusion
A revoir
Un mode MyFaction bridé dans la progression
Un système de contre trop frustrant
8.5
Mon ressenti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.